Déconfinement : Jean Castex annonce la fin du couvre-feu le 21 juin

Share

"Nous vivons un moment important, nous vivons un moment heureux d'une forme de retour à la vie normale", s'est félicité le responsable de l'exécutif, lors d'une conférence de presse à l'issue du Conseil de défense sanitaire puis du Conseil des ministres.

Elle "s'améliore, et elle s'améliore plus vite que nous l'avions espéré ", a-t-il confié.

"Nous n'avons pas connu un niveau de circulation virale aussi bas depuis le mois d'août dernier, a-t-il ajouté". "Cette évolution est particulièrement positive, permettant à nos soignants de souffler" a rappelé le Premier ministre, "moins de 2 000 personnes sont hospitalisées en soins critiques".

Avec ces résultats, le gouvernement a décidé d'ajuster les mesures de déconfinement.

"L'obligation du port du masque en extérieur va également être levée " sans délai ", " sauf dans certaines circonstances (regroupement, lieux bondés, files d'attente, stade) ", a également annoncé Jean Castex, évoquant " une règle de bon sens, au regard de la situation épidémique " qui évolue favorablement. Nul ne sera dupe d'autant plus que plus personne n'accepte des contraintes inutiles!

"Les arrêtés préfectoraux qui régissent le port du masque en extérieur seront donc modifiés dès demain", a poursuivi le chef du gouvernement.

Jean Castex a cependant précisé que le port du masque resterait obligatoire dans les lieux clos, notamment au travail, dans les commerces, dans les transports et dans tout lieu de rassemblement.

Selon Le Canard Enchaîné, Emmanuel Macron réfléchirait à avancer la fin du couvre-feu à 23h du 30 juin au 23 juin.

Le Premier ministre insiste sur l'importance de la vaccination.

La vaccination va se poursuivre à une cadence soutenue.

Il faut "continuer, continuer, continuer à nous vacciner", a martelé Jean Castex, en fixant trois objectifs pour la fin août: 40 millions de primo-vaccinés, 35 millions de totalement vaccinés et 85% des plus de 50 ans et des adultes atteints de comorbidités ayant reçu une première dose.

Share