Le sous-marin retrouvé, aucun survivant à bord — Indonésie

Share

Le président indonésien Joko Widodo a présenté ses condoléances aux familles. Le commandant des forces armées indonésiennes Hadi Tjahjanto a confirmé aux journalistes que "les 53 membres d'équipage sont tous décédés ".

Des centaines de militaires, des avions et des navires de guerre ont été mobilisés pour localiser le submersible.

L'Indonésie est à la recherche d'un sous-marin transportant un équipage de 53 personnes qui a disparu mercredi 21 avril au large de l'île de Bali. Alors que les équipes de sauvetage faisaient tout leur possible pour retrouver l'équipage avant l'épuisement des réserves d'oxygène, cette échéance est désormais passée et des débris retrouvés ont amené la Marine indonésienne à déclarer que le sous-marin avait coulé. L'État-major a, en tout cas, écarté la thèse de l'explosion. "Ils étaient les meilleurs enfants de la Nation, les meilleurs patriotes qui protégeaient la souveraineté de la Nation".

Ce type de sous-marin est fait pour résister à une pression jusqu'à 300 ou 400 mètres de profondeur. Le submersible se serait alors disloqué sous la pression de l'eau à plus de 800 mètres de fond, une profondeur bien plus importante que celle pour laquelle il a été conçu.

La marine a retrouvé plusieurs objets, dont un morceau du système de torpille et une bouteille de graisse utilisée pour lubrifier le périscope du sous-marin. Un sous-marin de secours mis à la disposition de la marine indonésienne par Singapour a été utilisé pour avoir une confirmation visuelle. "C'était son rêve", expliquait à Java Edy Sujianto, le père du premier lieutenant Muhammad Imam Adi, âgé de 29 ans et père d'un petit garçon, alors qu'il espérait encore le revoir.

Читайте также: La famille royale britannique rend un dernier hommage au prince Philip

"Mon fils voulait être militaire depuis qu'il était petit".

La marine a affirmé que le sous-marin, livré à l'Indonésie en 1981, était en bon état pour le service.

Les autorités n'ont pas donné d'explications officielles de l'accident, mais ont suggéré que le sous-marin avait peut-être subi une panne de courant, empêchant l'équipage de refaire surface.

En 2000, le sous-marin à propulsion nucléaire "Koursk", le fleuron de la flotte russe du Nord, a sombré au cours de manœuvres en mer de Barents (nord-ouest de la Russie), entraînant la mort des 118 membres d'équipage.

Le sous-marin indonésien porté disparu avec 53 membres d'équipage à bord a été retrouvé par la Marine du pays, qui a déploré la mort de tous les sous-mariniers.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share