Une policière tuée à la suite d'une attaque terroriste — Rambouillet ( France)

Share

Une fonctionnaire a été tuée.

L'attaque de Rambouillet, dont le mode opératoire correspond aux appels récurrents du groupe État islamique (EI) à s'attaquer aux forces de l'ordre, n'a pas pour l'heure été revendiquée.

Le Parquet national anti-terroriste (Pnat) a ouvert "une enquête de flagrance des chefs d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroristes".

D'après les premières informations recueillies sur place, l'attaque s'est produite vers 14h20.

La fonctionnaire administrative, âgée de 49 ans, rentrait de sa pause déjeuner quand son assaillant tunisien lui a porté deux coups de couteau à la gorge. La fonctionnaire administrative, qui était d'abord en arrêt cardio ventilatoire, est décédée sur place, malgré l'intervention des pompiers.

Jean-François Ricard, le procureur de la République antiterroriste a justifié cette saisine en évoquant "des éléments de repérages", la réalisation et la modalité des faits ainsi que les "propos tenus par l'auteur au moment de la réalisation des faits".

Des témoins ont rapporté que l'assaillant aurait crié "Allah Akbar", selon une source proche de l'enquête.

Читайте также: Un porte-conteneur géant bloque la circulation maritime (photos) — Canal de Suez

Selon un de ses anciens voisins, interrogé par l'AFP, qui l'a connu à cette adresse deux mois en 2017, Jamel G. était un homme "musulman" mais "pas pratiquant", vivant seul et travaillant dans le bâtiment. Elle travaillait depuis 28 ans "sur Rambouillet", a indiqué une source policière.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux. L'homme, inconnu des services antiterroriste et inscrit sur aucun fichier policier est âgé de 36 ans. Il serait d'origine tunisienne et son arrivée en France remonterait à 2009.

" Il avait bénéficié en 2019 d'une autorisation exceptionnelle de séjour salarié, puis d'une carte de séjour en décembre 2020, valable jusqu'en décembre 2021", a précisé le parquet antiterroriste. Il avait emménagé en décembre 2015 à Rambouillet.

Il était inconnu des services de police et de renseignements, ont confirmé plusieurs sources policières à l'AFP. L'habitation du logeur, située dans le Val-de-Marne, et le domicile de l'assaillant ont été perquisitionnés.

Un cordon de sécurité empêchait badauds et journalistes de s'approcher du commissariat, a constaté une journaliste de l'AFP.

Trois personnes ont été placées en garde à vue dans l'enquête sur l'assassinat d'une fonctionnaire de police, poignardée vendredi à la gorge par un homme qui a ensuite été abattu, dans le commissariat de Rambouillet (Yvelines), a-t-on appris de source judiciaire.

Le parquet national antiterroriste a annoncé se saisir de l'enquête sur l'assassinat de la fonctionnaire de police.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share