L'Allemagne abandonne les restrictions renforcées pour Pâques, Merkel reconnaît une "erreur" — Covid

Share

Les Allemands sont invités à rester chez eux pour le week-end de Pâques, durant lequel les magasins seront partiellement fermés et les offices religieux supprimés: il a fallu quinze heures de discussions tendues entre la chancelière et les ministres présidents des 16 Länder pour aboutir à ce fragile consensus, très éloigné des exigences sanitaires. Seuls les magasins d'alimentation pourront ouvrir le 3 avril.

En raison de "la dynamique actuelle de l'infection accélérée par les variants du Covid-19", il est nécessaire que le pays "prolonge" jusqu'à une date encore à déterminer précisément en avril toutes les restrictions de déplacement en vigueur, souligne ce document, préparé en vue d'une réunion prévue lundi sur le sujet entre la chancelière et les régions allemandes.

" La situation est grave". L'épidémie progresse de façon "exponentielle" et l'association des médecins urgentistes redoute une prochaine saturation des hôpitaux.

Le dispositif de " freinage d'urgence " négocié début mars et qui prévoit le retour des restrictions supprimées au début du mois lorsque le taux d'incidence dépasse 100 pour 100 000 personnes sur sept jours va être actionné, a aussi prévenu M Merkel. Un moment envisagés, la fermeture des écoles et les couvre-feux locaux ont été écartés.

"Gouvernement et régions tablent en outre sur une montée en puissance de la campagne de vaccination, qui peine à atteindre un rythme de croisière".

"Une erreur doit être appelée une erreur et, plus important encore, elle doit être corrigée et si possible à temps".

Share