Mort d'Alisha : le scénario de sa dernière journée

Share

Alisha, 14 ans, a été retrouvée morte noyée dans la Seine, lundi soir à Argenteuil (Val-d'Oise). "En septembre 2020, une autre relation se noue entre le jeune homme et la jeune fille (.) Les deux jeunes filles gardent des relations amicales, ce que le garçon a du mal à accepter".

S'en sont suivi de longues secondes où Alisha a reçu des coups. Elle subissait du harcèlement scolaire depuis plusieurs semaines. Ils sont actuellement en garde à vue pour des faits d'assassinat dans les locaux de la police judiciaire de Cergy chargée de l'enquête. Dans un communiqué, le lycée professionnel privé Cognacq-Jay d'Argenteuil a évoqué une " situation de tension entre les deux élèves et leur victime, suite au piratage du téléphone de la victime et à la diffusion de photos à caractère compromettant par ses deux camarades ".

Une voisine de la mère du garçon a confié, choquée, à l'AFP: "Je connais le petit depuis qu'il a 4 ans, c'est un geek, il adore les jeux vidéos, c'est un peureux, pas un gamin qui traîne ". Deux jours après la découverte du corps de la jeune fille, un scénario de rivalité amoureuse commence à se dessiner.

La mère s'est alors rendue sur les lieux indiqués, et a trouvé un gant et une mèche de cheveux, d'après le parquet de Pontoise. À son retour à son domicile, elle a constaté que les deux adolescents étaient partis et elle a prévenu les forces de l'ordre. Les sapeurs-pompiers avaient également été sollicités.

La jeune fille aurait alors conduit Alisha au niveau du Quai-Saint-Denis.

C'est notamment sur les réseaux sociaux que la victime était harcelée. Aucune plainte au commissariat n'avait toutefois été enregistrée. Elle portait des "traces de coups à la tête et au visage", a précisé le parquet, avant une autopsie.

Argenteuil: "Les deux mineurs ont été placés en garde à vue à 2h du matin, le 9 mars". Les deux suspects étaient jusqu'ici inconnus des services de police.

Les policiers s'attachent maintenant à déterminer la chronologie des faits, les motifs et les circonstances du drame qui a coûté la vie à l'adolescente. Les enquêteurs vont maintenant devoir éclaircir les responsabilités des deux mis en cause. Le jeune homme et la jeune fille auraient alors attrapé la victime pour la jeter dans la Seine en contrebas du quai. Une bagarre avait notamment éclaté entre la défunte et l'adolescente de 15 ans il y a une semaine, dans l'établissement scolaire. La photo en question aurait été piratée sur son compte. Le contenu - des vidéos intimes - qu'elle avait récupéré avait ensuite été diffusé auprès des autres élèves. Un conseil de discipline devait d'ailleurs se tenir ce mardi.

"Je veux dire à sa famille, à tous ceux qui l'aimaient, notre solidarité et notre émotion face à cette situation absolument tragique".

Share