L'Italie bloque une cargaison de vaccins AstraZeneca en partance vers l'Australie

Share

Il est question de 250.000 doses de vaccin AstraZeneca qui devaient partir d'Italie vers l'Australie. L'Italie, nous apprend La Repubblica, "a été le premier pays européen à bloquer l'export, hors de l'Union européenne (UE), d'un vaccin produit à l'intérieur des frontières communautaires".

AstraZeneca a été vivement critiqué par les gouvernements européens après avoir annoncé en janvier ne pouvoir livrer au premier trimestre qu'un tiers des 120 millions de doses qu'il avait initialement promises aux Vingt-Sept, en raison de difficultés manufacturières sur une usine belge. Le dispositif prévoit notamment que les États exercent eux-mêmes ce contrôle via leurs douanes nationales, en examinant les demandes d'autorisation d'exportation soumises par les laboratoires, avant de solliciter l'aval de la Commission.

Il s'agit de la première fois, sous le mécanisme de surveillance et d'autorisation des exportations, qu'une cargaison reçoit un feu rouge.

L'exécutif européen a le dernier mot puisque l'État membre est tenu de se prononcer sur la demande d'autorisation conformément à l'avis de la Commission, souligne-t-elle.

Cette semaine, l'UE avait indiqué à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) avoir déjà approuvé 150 requêtes d'exportations de vaccins contre le coronavirus depuis le lancement de son mécanisme de contrôle, et n'en avoir rejeté encore aucune.

Share