La vaccination des plus de 65 ans sur les rails — Coronavirus

Share

La chancelière Angela Merkel a accepté un assouplissement progressif du dispositif anti-Covid en Allemagne face au mécontentement dans l'opinion, tandis qu'aux Etats-Unis, le président Joe Biden appelle à la prudence et s'insurge contre la levée des restrictions dans certains Etats américains, jugée prématurée par les principaux responsables sanitaires fédéraux.

Une étude menée en conditions réelles au Royaume-Uni chez les plus de 70 ans et publiée lundi montre que les vaccins Pfizer et AstraZeneca contre le coronavirus sont "hautement efficaces" après une première dose, particulièrement sur les hospitalisations. Au-dessus de 100, de sévères restrictions seront en revanche réintroduites.

Ces appels à continuer les efforts, dans un pays lassé par un an de restrictions fluctuantes, ont du mal à être entendus face à la concurrence de bonnes nouvelles.

Le vaccin d'AstraZeneca va finalement être administré aux plus de 55 ans en Belgique, permettant aux autorités de "commencer immédiatement" la vaccination anti-Covid des personnes âgées, a annoncé mercredi soir le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke.

La campagne de vaccination, qui s'effectue pour l'heure avec les vaccins Pfizer-BioNTech et Oxford-AstraZeneca, s'étend à présent aux plus de 60 ans.

De façon générale, la course mondiale au vaccin se déroule en ordre dispersé, donnant lieu à une bataille d'influence entre grandes puissances, dans laquelle Chine et Russie avancent leurs pions, alors que les États-Unis, englués dans la pandémie, réservent la vaste majorité des vaccins à leur population et que les Européens apparaissent à la traîne.

Il va sans dire, qu'il ne s'agit pas de se substituer aux médecins généralistes qui ont déjà cette compétence et aux personnels de santé qui l'auront bientôt (pharmaciens, sages-femmes...), ni d'occuper des créneaux déjà attribués, mais bien d'utiliser des doses d'AstraZeneca disponibles, sur des plages horaires vacantes, en mobilisant dans les centres, les médecins retraités qui se sont portés volontaires et que je tiens d'ailleurs à saluer et à remercier pour leur engagement sans faille dans cette lutte contre la Covid-19.

Le Brésil continue lui d'enregistrer de funestes records.

Pourrez-vous bientôt être vacciné en allant simplement à la pharmacie?

Share