Avion en difficulté: Les images terrifiantes du réacteur en feu

Share

À la suite d'un incident sur une pale de soufflante le 4 décembre 2020 sur un vol de Japan Airlines, la FAAAdministration fédérale de l'aviation a examiné les dossiers des inspections effectuées et l'historique de maintenance du moteur (et) a procédé à un examen métallurgique du fragment de pale de soufflante pour déterminer la cause de la fracture, a indiqué le régulateur dans un message transmis mardi à l'AFP. Pendant que l'avion regagnait en urgence l'aéroport, une pluie de débris étaient tombés sur une zone résidentielle de la banlieue de Denver.

"Boeing soutient la décision prise hier par le Bureau japonais de l'aviation civile, et l'action de la FAA aujourd'hui de suspendre l'exploitation des 777 équipés de moteurs Pratt & Whitney 4000-112", a déclaré la compagnie dimanche dans son communiqué. Un Boeing 777-220 de la compagnie américaine United Airlines qui venait de décoller samedi de Denver (Colorado) pour Honolulu (Hawaï) avec 231 passagers et 10 membres d'équipage a connu une panne spectaculaire. Ils ont contacté la tour de contrôle de l'aéroport international de Denver pour demander une autorisation d'atterrissage d'urgence, puis se sont posés en toute sécurité.

L'incident n'a pas fait de blessé mais les images prises autant dans l'avion par un passager qu'au sol par des habitants font froid dans le dos. L'entrée d'air et le capot se sont séparés du moteur et plusieurs pales ont été endommagées (dont deux fracturées).

Sur les 128 avions immobilisés, 69 étaient en service: 24 chez United Airlines, 13 chez Japan Airlines, 19 chez All Nippon Airways, 7 chez Asiana et 6 chez Korean Air. "Sur la base des informations initiales, nous avons conclu que l'intervalle entre les inspections devait être raccourci pour les pales creuses de la soufflante, qui existent uniquement sur ce type de moteur, utilisé uniquement sur des Boeing 777", a déclaré ce responsable de la FAA, alors que des responsables de la FAA ont rencontré dimanche soir des représentants de Pratt & Withney et de Boeing.

Des hommes observent le réacteur endommagé d'un avion dans un hangar

Selon le quotidien égyptien Al Ahram, la compagnie publique Egyptair va aussi immobiliser quatre de ses Boeing 777-200. Aujourd'hui, toute la flotte mondiale des Boeing 777 est clouée au sol.

Surtout, l'incident intervient alors que Boeing se remet à peine de la crise du 737 MAX, avion phare de l'avionneur qui avait été cloué au sol en mai 2019 après deux accidents rapprochés ayant fait 346 morts.

Après plus de 20 mois d'interdiction, une modification du logiciel de commandes de vols et la mise en place de nouveaux protocoles de formation des pilotes, le 737 MAX a été de nouveau autorisé à voler récemment. En service depuis plus de 25 ans sans accident majeur, l'avion "a une réputation très solide", a souligné Michel Merluzeau.

Share