Un séisme de magnitude 7 ressenti au Japon

Share

Sans avoir provoqué de tsunami, mais ayant été suivi de plusieurs répliques dans la nuit, le tremblement de terre a fait 74 blessés, selon l'agence nationale de gestion des sinistres et des désastres, tandis que plusieurs médias en dénombraient une centaine. La compagnie Tokyo Electric Power a indiqué samedi que 620.000 foyers étaient privés d'électricité dans Tokyo et ses alentours.

"Nous sommes toujours en train de vérifier, mais nous n'avons détecté aucune anomalie autour de nos centrales nucléaires, y compris à Fukushima Daiichi", a assuré à l'AFP un porte-parole de Tepco, l'opérateur de la centrale nucléaire.

Le principal dégât matériel visible pour le moment était un glissement de terrain ayant abîmé une autoroute dans le département de Fukushima.

Selon l'Agence météorologique japonaise (JMA), le tremblement de terre a eu lieu à une profondeur de 60 kilomètres dans l'océan Pacifique au large de la zone de Fukushima, ravagée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 qui avaient causé 18.000 morts et disparus et provoqué une catastrophe nucléaire. Les liaisons de train à grande vitesse (Shinkansen) dans le Nord du Japon étaient suspendues dimanche, le temps d'examiner l'état de leurs infrastructures. D'ailleurs, deux répliques de respectivement 4,9 et 5,3 de magnitude ont été enregistrées moins d'une heure après le séisme, selon l'Institut d'études géologiques des États-Unis.

Un violent séisme s'est produit au large du Japon.

Plus de 250 personnes se sont réfugiées dans 173 centres d'évacuation durant la nuit dans la région de Fukushima, en respectant des gestes barrière avec des tentes pour chaque famille mais la plupart sont à présent rentrées chez elles, a ajouté Katsunobu Kato.

Situé au carrefour de plusieurs grandes plaques tectoniques, le Japon est régulièrement touché par des tremblements de terre et a de strictes normes de construction pour que ses bâtiments soient capables de résister à de fortes secousses.

Share