La "Star Academy" endeuillée: une candidate euthanasiée en Belgique

Share

Vous vous souvenez peut-être de Faustine Nogherotto, cette chanteuse qui avait participé à la " Star Academy " en 2006. Les symptômes sont nombreux: une exténuation, un sommeil non réparateur, des douleurs musculaires, des maux de tête, une diminution de la mémoire ou encore un mal de gorge récurrent.

En 2016, elle s'était confiée sur ses maladies, qui touchent à elles deux environ 250.000 personnes en France, sur le plateau de " N'oubliez pas les paroles ".

La jeune femme souffrait du syndrome de fatigue chronique, de fibromyalgie, et, depuis 2013, du syndrome de Gougerot-Sjögren, une maladie auto-immune sans traitement. Après cinq semaines de compétition (remportée par Cyril Cinélu, ndlr), elle avait dû quitter le Château des Vives-Eaux à Dammarie-lès-Lys. Ma soœr avait tout pour elle la beauté, la gentillesse, une pureté dans la voix.

Sa souffrance était devenue telle que la chanteuse aurait choisi d'avoir recours à l'euthanasie en Belgique, selon une de ses amies, dévastée, qui a partagé l'information sur les réseaux sociaux. Mais une maladie auto-immune incurable l'a empêché de vivre normalement. "Faustine avait 31 ans", a publié Nikos Aliagas, qui animait la "Star Academy" à l'époque sur TF1. Il lui a d'ailleurs rendu hommage sur Instagram en commentant: "Terrible nouvelle!" Je pense à elle, à sa famille et à tous ceux qui souffrent. Une nouvelle confirmée par l'écrivain Johann Margulies sur Twitter.

En 2006, Faustine s'était produite avec la troupe de la Star Ac 6 à l'Elispace dans une salle archi-comble. Faustine se battait depuis des années contre la maladie. J'ai envie de dire aux chercheurs: "bougez-vous parce que je ne sais pas comment tenir, et l'avenir me fait peur", expliquait-elle au Parisien en 2015.

Share