Covid-19 : le vaccin d'AstraZeneca sous le microscope de l'Union européenne

Share

Selon une dépêche Reuters, les autorités allemandes ont annoncé ce 28 janvier que le vaccin Oxford/AstraZeneca contre Covid-19 ne devrait pas être utilisé pour les personnes âgées de plus de 65 ans.Une déclaration de la Commission permanente des vaccins de l'Institut Robert Koch, principale agence de santé publique allemande, a déclaré qu'il n'y avait " pas suffisamment de données actuellement disponibles pour déterminer l'efficacité de la vaccination au-dessus des années 65 ".

Le vaccin était soumis depuis octobre à un " examen continu", qui permet à l'EMA d'examiner les données de sécurité et d'efficacité des vaccins au fur et à mesure de leur parution.

AstraZeneca a vivement répliqué, assurant que "les dernières analyses (.) confirment l'efficacité du vaccin dans le groupe des plus de 65 ans".

Qu'il s'agisse d'AstraZeneca ou d'autres laboratoires, les pays européens se plaignent de la lenteur de fabrication des vaccins, même si 63% des doses administrées le sont dans les pays riches (Europe, USA et pays du Golfe) concentrant 16% de la population mondiale.

Le vaccin d'AstraZeneca que l'Allemagne a déconseillé pour les plus de 65 ans     AFP  Archives
Le vaccin d'AstraZeneca que l'Allemagne a déconseillé pour les plus de 65 ans AFP Archives

Cette annonce intervient sur fond de regain épidémique et d'inquiétudes en Europe, où se répandent, comme dans le reste du monde, des variants du coronavirus qui posent la question de l'efficacité des vaccins.

Aux Etats-Unis, pays le plus touché (plus de 432.603 décès pour plus de 25,7 millions de cas), deux premiers cas du variant sud-africain ont été détectés, en Caroline du Sud. - Plus de 2,19 millions de morts - La pandémie a fait plus de 2,19 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi vendredi par l'AFP à partir de sources officielles.

Le laboratoire britannique AstraZeneca subit depuis plusieurs jours les foudres des dirigeants de l'Union européenne, en raison de retards de livraisons.

Johnson & Johnson a annoncé vendredi que son vaccin était efficace à 66% contre le Covid-19, avec un bémol: il l'est moins en Afrique du Sud, pays où a émergé un variant du coronavirus suspecté d'être davantage transmissible qui se propage déjà dans une trentaine de pays.

Читайте также: La France revient à 3 semaines entre les doses — Vaccin COVID

En Europe, l'OMS a exhorté jeudi à ne pas "baisser la garde" sur les restrictions qui vont d'ailleurs être renforcées dans certains pays. Le variant britannique s'est étendu à 70 pays et le variant sud-africain à 31 pays, selon l'OMS.

L'inspection a eu lieu et "certains documents et données" saisis sont "en cours d'examen", a indiqué jeudi soir à l'AFP une porte-parole de l'agence fédérale belge des médicaments et des produits de santé (AFMPS). Lors d'une grande réorganisation de ses activités en 2015, le groupe suisse avait cédé ses vaccins au géant britannique GlaxoSmithKline à l'exception de ses vaccins antigrippaux qui avaient, eux, été vendus au laboratoire australien CSL.

Le Portugal, où le virus provoque une pression "gigantesque" sur les hôpitaux, a enregistré jeudi un nouveau record de décès, avec 303 morts supplémentaires en 24 heures.

Le Royaume-Uni va fermer vendredi à 13H00 GMT ses frontières aux personnes arrivant des Emirats arabes unis, du Burundi et du Rwanda, afin d'éviter l'importation de nouveaux variants.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share