Passage à tabac d'un adolescent de 15 ans — Paris

Share

Voilà comment Antoine Griezmann a défini l'agression du jeune Yuriy qui fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques heures. On y voit une dizaine de jeunes en tenue de sport et blousons à cagoule s'acharner à coup de pied et de batte ou bâton sur une personne allongée par terre sur un parvis éclairé par des réverbères, avant de l'abandonner gisant. "Force à toi Yuriy et bon rétablissement". "Des images insoutenables", a commenté le champion du monde français, faisant référence à une vidéo - qui montrerait l'agression - relayée par des élus d'extrême droite. Par une putain de bande de lâches! "Tout mon soutien à Yuriy et sa famille", a également tweeté le nageur Amaury Leveaux.

Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a apporté son soutien au garçon et à sa famille après " une attaque d'une sauvagerie inouïe.

En dehors de la sphère sportive, les réactions ont aussi essaimé sur les réseaux sociaux comme celle de l'acteur Omar Sy: "Bon rétablissement à toi Yuriy, je pense bien à toi et aux tiens".

Une enquête a été ouverte le 15 janvier 2021 du chef de " tentative d'homicide volontaire ". Selon sa mère, ce soir, les jours de Yuriy ne sont plus en danger. Sa maman, Nataliya, s'est confiée à Actu.fr, toujours sous le choc: "Quand je l'ai vu dans le camion de pompiers, il avait le crâne ouvert à plusieurs endroits, c'était vraiment horrible. Il a subi une opération (de) plus de six heures, il a été dans le coma plus d'une semaine". "Les pronostics sont plutôt encourageants car il a commencé à bouger les bras et les mains donc il ne sera pas paralysé, a-t-elle expliqué".

Que s'est-il passé vendredi dernier à la sortie des cours du collège Guillaume-Apollinaire, dans le 15e arrondissement de Paris? Elle cherchait apparemment des jeunes du quartier, une histoire de bandes rivales. Placé en coma artificiel, sa mère lance un appel à témoins.

Share