France-La jeune étudiante Diary Sow a effectivement fugué

Share

Via un tweet sur son compte personnel relayé par le compte officiel de la chaîne M6Info, le journaliste ajoute que " les policiers attendent un contact direct. L'enquête et les vérifications de la PJ parisienne ont permis de confirmer que la jeune étudiante sénégalaise était libre de ses mouvements et que la piste criminelle était écartée pour l'heure.

Il reste encore pas mal de mystère autour de la "disparition" de Diary Sow. Je n'aurai jamais cru que nom allait alimenter autant de débats, qu'autant de gens allaient s'inquiéter... Selon une association d'étudiants sénégalais à Toulouse, la jeune femme a passé les vacances de fin d'année dans cette ville du sud-ouest de la France chez sa meilleure amie, étudiante en médecine. Les autorités sénégalaises se sont exprimées dans une interview réalisée par Jeune Afrique et ont apporté quelques informations qui vont rassurer les sénégalais.

Elle a également révélé avoir laissé assez d'indices pour que l'on sache qu'elle partait de son plein gré.

Dans ce que le ministre présente comme une lettre suivie de plusieurs échanges ces derniers jours et qu'il dit rendre publics avec l'accord de la jeune femme et sa famille, Diary Sow dit avoir cherché une sorte de "répit salutaire" sans être capable d'en expliquer la raison. Pourtant, ces derniers jours, une source proche du dossier se voulait rassurante en disant que la thèse du départ volontaire était privilégiée. Je ne me cache pas. "Considère cela comme une sorte de répit salutaire dans ma vie", dit-elle à son mentor. Je vais bien, je suis en sécurité.

Celle qui fut distinguée meilleure élève du Sénégal en 2018 et 2019 assure ne pas avoir cédé à la pression, ni aux doutes.

Depuis septembre 2019, Diary Sow étudiait les sciences au lycée parisien Louis-le-Grand. L'annonce de sa disparition a suscité un élan de solidarité sans précédent au Sénégal. Célébrités issues de la diaspora, étudiants franco-sénégalais, simples internautes: des milliers de personnes ont partagé la photographie de cette jeune femme, posant en robe de bazin devant les marches du palais présidentiel.

Share