L'impressionnant crash d'un pilote finlandais au rallye Monte-Carlo - vidéo

Share

La saison 2021 du Championnat du monde des Rallyes est entrée dans le vif du sujet ce jeudi, avec la première étape du Rallye Monte-Carlo. Sébastien Ogier est quant à lui cinquième.

Ott Tänäk double la mise!

L'épreuve reine lance la saison de WRC, sans spectateurs ni spéciales en soirée et sur un parcours raccourci. Les deux compatriotes arpenteront les route avec une Hyundai. Toujours en manque de feeling avec l'adhérence, Evans a réussi à limiter les dégâts en terminant la journée à 8 " 5, sur la dernière marche du podium provisoire. L'Ecossais est suivi par Thierry Neuville, qui compte neuf dixièmes d'avance sur Sébastien Ogier.

En plateau, Thomas Sénécal avec Jules Deremble depuis Paris, accompagnés du consultant premier pilote champion du monde et d'Europe des rallyes la même année, Stéphane Lefebvre.

C'est parti pour la saison 2021 de WRC! "C'était difficile. J'ai fait attention au début car j'avais un petit problème avec ma pédale de freins". Le pilote estonien est le seul à avoir contesté la domination française ces dernières années. Les doutes ne concernaient pas le quintuple champion du monde, tenant du titre dans le prestigieux rallye monégasque, mais bien sa nouvelle association avec Martijn Wydaeghe, appelé à la rescousse vendredi dernier dans le baquet de droite, suite à la brouille survenue entre Neuville et son ancien copilote, Nicolas Gilsoul.

" C'est vrai que c'était un sentiment étrange de me retrouver aux côtés de Martijn au départ de la première spéciale", souriait un Neuville très attentionné pour son nouveau copilote". Le Britannique Gus Greensmith (24 ans) a été promu pilote N.1, alors que le Finlandais Teemu Suninen (26) et le Français Adrien Fourmaux (25) alterneront dans la 2e Ford Fiesta. L'équipage est heureusement indemne.

Share