OL - FC Metz : Rudi Garcia peste contre ses attaquants et l'arbitrage

Share

Les Gones ont eu un coup d'arrêt dans la course au titre avec un revers surprenant face au FC Metz.

"Quand on ne peut pas gagner, il faut au moins prendre un point". "C'est une défaite au goût amer car elle n'est pas méritée vu ce que l'on a produit, a-t-il commencé par déclarer". Quand on cadre 20 % de nos 22 tirs, il ne faut pas s'étonner de ne pas marquer. Sur le but, il sort à contretemps mais l'erreur ne vient pas que de là, a analysé Rudi Garcia à propos du portier lyonnais. "Metz fait presque du marquage individuel, ce n'est pas facile d'en sortir".

Le premier a été dangereux à trois reprises en première période (36e, 38e, 40e) alors que le Zimbabwéen a été menaçant à la 44e minute et à la 52e minute. "(.) On perd deux places, ce qui est énorme". "On pensait avoir fait le plus dur en marquant par Toko dont le but a été refusé de manière incompréhensible pour moi, face à une équipe athlétique qui joue tout sur les contres ". C'est une perte de balle de notre part, on ne doit pas s'arrêter mais continuer à jouer.

Les Rhodaniens ont cru ouvrir le score à la 74e minute par l'intermédiaire de Karl Toko-Ekambi. Je ne préfère pas m'exprimer là-dessus, je n'ai pas bien compris pourquoi il devait être refusé. Plus tôt dans la rencontre, le Brésilien Marcelo a sauvé l'OL en renvoyant le ballon sur sa ligne après une tentative de Mamadou Gueye, le ballon ayant d'abord heurté le poteau sur un centre de la gauche de Farid Boulaya, juste avant la mi-temps (42e). Les Lyonnais devront se relancer dès dimanche prochain, lors du derby face à Saint-Etienne. On ne doit pas perdre le ballon dos au jeu. On discutera avec lui pour savoir s'il est un peu perturbé par le fait de ne pas vouloir faire de faute.

Share