La Société Générale prévoit la suppression d'au moins 650 postes

Share

"Nous ne comprenons pas pourquoi la Société Générale continue à diminuer les effectifs alors que les salariés sont déjà épuisés par les charges de travail", commente le Syndicat national de la banque (SNB/CFE-CGC).

"Les dossiers déposés seront soumis à la consultation des partenaires sociaux en France", a ajouté Société Générale.

Le groupe bancaire Société Générale prévoit de supprimer entre 650 et 700 postes en France, sans départs contraints, dans le cadre d'un nouveau plan d'économies, a appris l'AFP dimanche de source syndicale, confirmant des informations de presse.

La Société Générale devrait annoncer lundi 9 novembre la suppression de nombreux postes (entre 650 et 700) dans ses services centraux. La banque précise qu'il n'y aura pas de départs contraints et que ces suppressions interviendront notamment au sein de sa banque de financement et d'investissement afin d'en améliorer la rentabilité. La banque avait annoncé début août qu'elle allait réduire de 450 millions d'euros ses coûts dans ses activités de marché d'ici à 2022-2023. Le groupe affiche plus de 138.000 collaborateurs dans le monde, dont quelque 40.000 en France.

Share