Le marché automobile enregistre une baisse de 9,49 % en octobre 2020

Share

En octobre 2020, avec 171.049 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves a baissé de 5,4% à nombre de jours ouvrés comparable par rapport au même mois de 2019, d'après le Comité Français des Constructeurs d'Automobiles.

Chez les Français, le groupe Renault enregistre la plus forte baisse avec une chute de presque 10%, due en partie aux mauvais résultats de Dacia. Le groupe PSA subit une chute moins importante avec -2,8%.

PSA résiste mieux, avec -2,78% et 60 430 véhicules, le net recul de Citroën étant compensé par des bons scores de Peugeot et d'Opel. Sur les dix premiers mois de l'année, les constructeurs ont écoulé 1'337'747 véhicules neufs, ce qui représente une baisse de 26,91 % par rapport à la même période 2019.

Le marché se remet doucement de l'effondrement du printemps lié à la crise sanitaire. Elles s'étaient ensuite redressées de 1,2% en juin et de 3,9% en juillet, avant de rechuter de 19,8% en août.

Pour le porte-parole du CCFA, il s'agit simplement d'un retour aux " chiffres traditionnels du mois d'octobre", détaille François Roudier à l'AFP cité par le site de TV5 Monde.

Le groupe Volkswagen, premier importateur dans l'Hexagone, progresse notamment de 1,70%, porté par de nombreuses livraisons chez Audi.

Dans ce contexte, les constructeurs français parviennent à faire un peu mieux que les groupes étrangers qui, dans leur ensemble, affichent une baisse des ventes de 14,62%. BMW recule de 15,66% mais Toyota (+5,06%) et Ford (+4,21%) affichent une hausse.

Share