" "Kimpembe doit préciser qu’il condamne le terrorisme après un " like " polémique — PSG

Share

Dans cette publication en langue russe, le champion de MMA regrette qu'"aujourd'hui, sous prétexte de lutter pour la liberté d'expression, les ennemis de l'islam [.] tentent d'offenser les sentiments de centaines de millions de croyants à travers le monde en dessinant des caricatures". "Qu'Allah lâche Son châtiment sur quiconque empiète sur l'honneur du meilleur des hommes, son prophète Mahomet". Après avoir été accusé d'avoir liké le post en soutenant le terrorisme, le parisien Presnel Kimpembe a indiqué combattre au contraire le terrorisme. Je ne parle pas russe non plus. "Je condamne fermement le terrorisme, toutes formes de violence sans aucune réserve, et toutes les tentatives de manipulation nauséabondes", a clairement fait savoir Presnel Kimpembe, lequel ne veut pas passer pour ce qu'il n'est pas. Vendredi, le sportif russe avait posté un premier message qui menaçait physiquement le Président de la République, et ce samedi Khabib Nurmagomedov remettait cela en reprochant l'usage de la liberté d'expression en France suite aux caricatures de Mahomet par Charlie-Hebdo. Youcef Atal a assuré qu'il " n'a voulu blesser personne ", avant de condamner le terrorisme. Problème: le Russe est montré du doigt pour son absence de condamnation des attentats de Nice. "Je suis musulman et je suis contre le terrorisme", a-t-il écrit ce dimanche.

Face à l'ampleur suscitée par son like, l'international algérien a dû réagir et s'excuser. "Il ne peut plus porter les couleurs de notre ville", a également twitté l'ancien militant identitaire niçois et désormais élu local et membre du bureau national du RN, Philippe Vardon, appelant le club de football de Nice à "réagir".

Et en " likant " cette publication, ils se sont attirés les foudres de nombreux internautes.

Share