Bénéfice net en hausse de 48,8% au 3T — Samsung Electronics

Share

La Corée du Sud, 12è économie mondiale, a renoué avec la croissance au troisième trimestre grâce à ses exportations, en dépit des ravages que provoque la pandémie de coronavirus sur l'économie mondiale.

En 2020, la Corée du Sud devrait être le pays le moins touché de l'OCDE en termes de performances économiques.

Une "surproduction" des puces mémoires?

Elle fait face à la concurrence accrue du Chinois Huawei, qui, malgré ses déboires avec les Etats-Unis, était numéro 1 mondial des ventes durant le 2e trimestre grâce à la crise sanitaire en Europe et à la fermeture des magasins, et de l'Américain Apple. Le groupe est dans le collimateur de l'administration du président Donald Trump, qui le soupçonne d'espionnage au profit de Pékin. Une réduction des coûts de marketing en raison de la pandémie a " également contribué " à ses performances, a estimé Sujeong Lim, un autre analyste de Counterpoint.

" Pour l'avenir, Samsung Electronics s'attend à une baisse des bénéfices au quatrième trimestre dans un contexte de baisse de la demande de puces mémoire de la part des clients serveurs et d'intensification de la concurrence dans les téléphones mobiles et l'électronique grand public", a déclaré la société dans un communiqué.

Le bénéfice d'exploitation s'est établi en hausse de 58,7% à 12'350 milliards de won (9,9 milliards de francs) et le chiffre d'affaires en hausse de 8% à 66'960 milliards de won (53,7 milliards de francs).

Mais les perspectives ne sont pas tout aussi roses.

" Par conséquent, les prix des produits DRAM continuent de baisser ", poursuit ce cabinet spécialisé qui prévoit une chute de 13 à 18 % au quatrième trimestre. "La demande de serveurs est également en baisse", selon M. Li. " De plus, comme l'approvisionnement de Huawei a été suspendu, il se peut que Samsung mette un certain temps à trouver un autre client pour rattraper le retard pris ".

D'après la compagnie, son fils et successeur Lee Jae-yong n'envisagerait pas de publier un message particulier à cette occasion. Toutefois, le calendrier de ses procès portant sur une affaire d'abus de pouvoir de l'ex-présidente Park Geun-hye dans laquelle il trempe et sur la succession à la tête du conglomérat présumée illégale reste chargé jusqu'au début de l'année prochaine. Jeudi matin, à la Bourse de Séoul, les actions de Samsung Electronics ont baissé de 1,36%.

Share