Des hackers ciblent le site Web de la campagne de Donald Trump

Share

A moins d'une semaine de l'élection présidentielles aux Etats-Unis, le site Internet de campagne de Donal Trump a été victime d'un piratage. Rien n'indique, malgré les affirmations des pirates, qu'un " accès complet à Trump et à ses proches " ait été obtenu ou que " la plupart des conversations internes et secrètes d'informations strictement confidentielles " aient été exposées. L'accueil du site de l'actuel président américain a été modifié avec le message suivant: "le monde en a assez des fausses informations répandues chaque jour par le président Donald Trump". "Il est temps de permettre aux gens de connaître la vérité". Cette affirmation fut cependant fermement démentie par la Maison Blanche.Les services de sécurité américains ont prévenu à plusieurs reprises qu'il y aurait une augmentation du nombre de piratages et de cyber-attaques à l'approche des élections présidentielles qui auront lieu la semaine prochaine La Russie, la Chine et l'Iran notamment souhaiteraient ainsi influencer autant que possible ces élections. Le journaliste au Jewish News of Northern California, Gabriel Lorenzo Greschler, était la première personne à avoir identifié ce piratage.

Le flou autour des intentions de ce pirate persiste, mais l'acte ne passe toutefois pas inaperçu auprès des agences de renseignement qui redoutent plus que jamais d'autres piratages.

Prétendant avoir des informations privilégiées sur " l'origine du virus de la Covid-19 " et d'autres informations discréditant le président Trump, les pirates ont fourni deux adresses Monero.

" Plus tôt dans la soirée, le site web de la campagne Trump a été attaqué et nous travaillons avec les autorités compétentes pour enquêter sur la source de l'attaque". Le site web a été restauré.

Le site Web publicitaire de Donald Trump a été piraté mardi. "Pour se faire pirater, le pirate doit avoir un QI de 197 et il lui faut environ 15% de votre mot de passe". Il avait tweeté ceci en juillet dernier: "je ne suis pas fan de Bitcoin et d'autres crypto-monnaies, qui ne sont pas de l'argent, et dont la valeur est très volatile et basée sur le vide".

Share