MotoGP: le Grand Prix de Thaïlande reporté en raison du coronavirus

Share

"Actuellement, tous les passagers arrivant à Doha sur des vols directs en provenance d'Italie, ou qui ont séjourné en Italie ces deux dernières semaines, sont conduits directement en quarantaine pour un minimum de 14 jours", a rappelé la FIM dans un communiqué, également diffusé par le promoteur du MotoGP.

Bien que le COVID-19 ne soit développé relativement rapidement, partout dans le monde, l'annulation du Grand-Prix du Qatar de MotoGP, elle, n'était pas attendue! "L'Italie joue clairement un rôle essentiel dans le Championnat et dans la catégorie MotoGP - tant sur la piste qu'en dehors - et c'est pourquoi la décision a été prise d'annuler la course pour la catégorie".

Parmi les premières à réagir, l'écurie japonaise Suzuki, qui fait courir les pilotes espagnols Alex Rins et Joan Mir, a fait part par l'intermédiaire de son team manager Davide Brivio de sa déception.

Il est possible que ce ne soit pas la seule course annulée de la saison. La Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM) a annoncé ce dimanche que l'épreuve, prévue le 8 mars, ne pourrait pas avoir lieu à cause de l'épidémie de coronavirus, et est donc annulée.

"Nous devons d'abord nous concentrer sur la pandémie". Pour le MotoGP, la question se pose désormais de savoir si le GP de Thaïlande (20-22 mars) sera maintenu, avec le risque de rendre très compliquée la venue aux États-Unis, début avril, dans le cadre du GP des Amériques.

Share