Olivia de Havilland, dernière survivante de l'âge d'or d'Hollywood, est décédée

Share

En 1947, elle obtient l'Oscar de la meilleure actrice pour A chacun son destin, puis un Golden Globe en 1950 et un Oscar la même année pour son rôle dramatique dans L'Héritière.

En 1989, après plus de cinquante ans dans le métier, Olivia De Havilland avait mis fin à sa carrière cinématographique pour profiter de ses vieux jours à Paris. Elevée au couvent, elle monte sur les planches à l'âge de vingt ans. Repérée par Max Reinhardt, elle est engagée pour Le Songe d'une nuit d'été, adaptation de Shakespeare au théâtre et sur grand écran. La Warner la prend alors sous contrat. Elle tourne plusieurs films, notamment avec Errol Flynn dont La Charge de la brigade légère, Capitaine Blood et Les Aventures de Robin des Bois.

Princesse, fille de pionnier de I'Ouest, dame de cour élisabéthaine, l'actrice mène sa barque avec douceur et fermeté. Connue notamment pour son rôle de Melanie dans le chef d'oeuvre intemporel Autant en emporte le vent, l'actrice a joué dans pas moins de 49 films et a eu une vie hors du commun.

Share