Le Premier ministre demande aux Français de ne pas aller en Catalogne

Share

"Pour l'ensemble de ces pays, il a été décidé que les voyageurs seront tenus de disposer d'un test attestant qu'ils ne sont pas porteurs du virus pour embarquer dans les avions correspondants ". "Nous savons que dans un certain nombre de ces pays, il n'existe pas de stratégie de dépistage et que l'accès aux tests est difficile, en conséquence de quoi nous avons décidé de généraliser les tests à l'arrivée", a-t-il ajouté, précisant que les cas positifs seront placés en quatorzaine. Les pays concernés par les tests obligatoires sont les Etats-Unis, les Emirats arabes unis, Bahreïn, Panama, Afrique du Sud, Kowëit, Qatar, Israël, Brésil, Pérou, Serbie, Algérie, Turquie, Madagascar, Inde et Oman, selon Matignon. A défaut, ils seront testés à leur arrivée à l'aéroport, en France. "Pour ces pays, je vous rappelle, la frontière est fermée", a-t-il expliqué, rappelant que seuls les Français résidant dans ces pays et les citoyens de ces pays ayant une résidence en France pouvaient effectuer des déplacements.

Selon les médias français, citant une source gouvernementale, le Maroc avait initialement été cité dans la liste mais "n'y figure pas pour l'instant". Jean Castex préconise aussi "d'éviter" la Catalogne en Espagne. "Les ports seront également soumis à ce dispositif", a poursuivi Jean Castex. Le récalcitrant sera alors "assigné à un domicile précis" où il sera "contrôlé par les autorités sanitaires".

Читайте также: Juventus - Sarri n’a pas aimé l’indiscipline de son équipe

Visitant les filtrages par zones géographiques de provenance, les centres de dépistage ainsi que les dispositifs de prise de température, le Premier ministre français a déclaré que "les tests Covid-19 seront généralisés dans tous les aéroports français pour les passagers provenant de ces pays à risque à partir du 1 août".

Son président, Jean-François Delfraissy, a estimé qu'une deuxième vague du coronavirus était l'hypothèse " la plus probable " pour les suites de l'épidémie, qui a provoqué plus de 30.000 décès en France. "L'augmentation des nouveaux cas positifs est depuis deux semaines supérieure à l'augmentation du nombre de patients testés", note l'agence sanitaire. Pour l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, cela représentera un flux d'environ 3 000 personnes testées par jour, a-t-il indiqué.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share