Après le bazooka de la BCE, les Bourses européennes prudentes — Coronavirus

Share

Alors, suite à cette décision prise lors du Conseil des gouverneurs, la présidente de la BCE, Christine Lagarde publiait un tweet. "Il n'y a pas de limite à notre engagement à l'euro". Et les prix du pétrole en Asie ont nettement grimpé.

Le PEPP vise à contrer "les risques graves pour le mécanisme de transmission de la politique monétaire et les perspectives pour la zone euro que représentent l'épidémie et la diffusion croissante du coronavirus", a déclaré la BCE.

Face au coronavirus, la Banque centrale européenne (BCE) sort enfin la grosse artillerie.

Les marchés actions ont rebondi jeudi après la promesse d'un plan d'urgence de 750 milliards d'euros par la BCE ainsi qu'une annonce de Donald Trump concernant le recours à un traitement antipaludéen contre le Covid-19. Ce soutien doit contribuer à relancer un système économique grippé, où de nombreuses sociétés sont obligées de suspendre leur activité face au virus et où certaines vont se retrouver bientôt menacées de faillite.

"Je salue l'action de la BCE qui vient de prendre des décisions massives pour répondre à la crise du coronavirus affectant la zone euro dans son ensemble", a-t-il dit sur Twitter. Cette pluie de milliards a eu un effet positif sur les marchés financiers: la Bourse de Tokyo a démarré jeudi sur les chapeaux de roue, avec une hausse de 2%.

Avec la flambée des rendements obligataires en périphérie du bloc communautaire et l'allongement en quelques jours de l'écart de rendement entre l'Italie et l'Allemagne, la pression s'était accentuée sur la BCE pour qu'elle engage de nouvelles mesures.

"A nous Etats européens d'être au rendez-vous par nos interventions budgétaires et une plus grande solidarité financière au sein de la zone euro. L'inclusion de la Grèce et du papier commercial d'entreprise était la cerise sur le gâteau du QE (assouplissement quantitatif)", a déclaré mercredi Frederik Ducrozet, économiste principal chez Pictet Wealth Management. Le conseil d'administration de la Reserve Bank of Australia (RBA) a indiqué que ce taux demeurerait à ce niveau "jusqu'à ce que des progrès soient réalisés pour atteindre le plein-emploi".

Share