Non-respect du confinement : l'amende est passée à 135 euros

Share

En cas de non-respect du confinement, une amende peut être donnée à la personne qui n'a pas suivi les consignes. Un décret publié ce mercredi 18 mars au Journal officiel porte de 38 à 135 euros l'amende forfaitaire. Selon le décret publié au Journal officiel, "le montant de l'amende forfaitaire et de l'amende forfaitaire majorée s'élèvent respectivement à 135 et 375 euros".

L'amende annoncée lundi soir par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner suite à l'annonce du confinement par le chef de l'Etat était de seulement 38 euros.

Depuis mardi midi et pendant 15 jours, toute personne se déplaçant en France devra être en mesure de présenter un justificatif aux quelque 100.000 membres des forces de l'ordre déployées sur le territoire. Pour cela, ils doivent impérativement se munir d'une attestation sur l'honneur de " déplacement dérogatoire ".

Rappelons que vous ne pouvez sortir que dans des cas précis: pour effectuer des achats de première nécessité, pour des raisons de santé, pour aider une personne vulnérable de votre entourage ou respecter un garde d'enfants, enfin pour pratiquer un activité physique individuelle ou sortir votre chien, toujours à proximité de chez vous. Il faut ensuite indiquer la date à laquelle le document a été écrit et le signer.

Ce confinement doit ménager les hôpitaux: la situation est " très tendue " dans certaines régions comme le Grand Est, avait reconnu M. Véran où le déploiement d'un hôpital militaire est programmé en Alsace, avec le transfert, par l'armée, de malades vers d'autres sites.

Share