Voici l'attestation, qu'il vous faut, pour justifier vos déplacements — Coronavirus

Share

Ainsi, et pour veiller au strict respect des mesures de confinement, Castaner a annoncé que de 100.000 policiers et gendarmes allaient être déployés sur le territoire national, afin de contrôler les déplacements des Français, faisant savoir que les personnes qui circuleront devront être "en mesure de justifier leur déplacement". Alors que la matinée a été encore frénétique dans les supermarchés et les gares des grandes villes, abandonnées par tous ceux qui en avaient la possibilité et avant la réduction du nombre de trains en circulation, les rues des principales métropoles ont été brusquement plongées dans le silence à l'approche de l'heure fatidique.

Santé Publique France ne précise pas le nombre de patients dans un état grave, placés en réanimation, qui s'élevait dimanche soir à 400, selon le directeur général de la Santé Jérôme Salomon. Le toboggan est en métal, et on sait que le virus reste longtemps sur cette matière. "Les gens doivent comprendre ".

Dans les prisons, les parloirs sont suspendus à partir de ce mercredi: " Une mesure provisoire", a promis la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

Il y aura au moins deux semaines de confinement collectif en France en raison de l'épidémie de coronavirus, a annoncé mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur les ondes de France Inter. "La situation dans la région Grand Est est extrêmement tendue " a reconnu lundi soir le ministre de la Santé Olivier Véran, affirmant sur TF1 que "les masques sont arrivés en quantité dans l'ensemble des hôpitaux de la région ".

Il s'agit aussi de la suspension de "toutes les réformes en cours", à commencer par la très controversée réforme des retraites ainsi que de mesures économiques pour soutenir les PME en difficulté, les salariés, les entrepreneurs, les commerçants et artisans, entre autres.

Les députés reprendront leurs travaux, ce jeudi, en " format restreint " pour examiner les textes d'urgence face à l'épidémie.

Avec un pays à l'arrêt et une économie mondiale fortement secouée, la récession économique se profile: le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, qui s'attend à une chute de 1% du PIB cette année, a annoncé que le gouvernement allait mobiliser de manière " immédiate " 45 milliards d'euros, notamment via le report du paiement de toutes les charges fiscales et sociales dues par les entreprises. Et le gouvernement n'exclut pas de recourir à des nationalisations "si nécessaire". Et l'annonce vient malheureusement (et enfin) d'être officialisée: la France et les Français seront en confinement total à partir de mardi 12h et pour une durée de 2 semaines minimum.

Share