Vaccin contre le coronavirus: Premier essai clinique aux USA

Share

Notons que ce vaccin candidat, nommé ARNm-1273, a été développé par le NIH et la société de biotechnologie basée au Massachusetts Moderna Inc. "On sait aussi que d'ici la fin de l'année, probablement, cette épidémie sera terminée". La vaccination est la meilleure stratégie pour protéger les populations d'une maladie épidémique hautement contagieuse comme le Covid-19.

De nombreux vaccins sont au stade de la recherche dans le monde entier pour ralentir le Coronavirus.

"Si tout se passe bien et ça devrait être le cas, nous devrions savoir quels sont les meilleurs anticorps dans les prochaines semaines", et les essais cliniques devraient commencer cet été, selon le responsable. La même source explique que les vaccins VLP sont des structures multiprotéiques qui imitent l'organisation et la conformation des virus, mais ne présentent pas de génome viral.

Reste que même dans ce scénario accéléré, il faudra encore un an avant qu'un vaccin ne soit commercialisé, si jamais il doit l'être.

Parallèlement, trois produits de test de nouveau coronavirus ont été approuvés et cliniquement appliqués à Shanghai, a indiqué Zhang Quan, directeur de la commission des sciences et technologies de Shanghai, cité par Radio Chine Internationale.

En parallèle, la Russie a annoncé avoir commencé à tester sur des animaux un vaccin contre le nouveau coronavirus, et espère avoir de premiers spécimens prometteurs en juin, rapporte Ouest-France. Si les scientifiques ont pu fabriquer si vite ce vaccin, c'est grâce aux études qu'ils avaient menées en interne sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS).

L'Associated Press a confirmé le 16 mars qu'aux États-Unis démarrait les premiers tests pour un vaccin contre le Covid-19. Au vu de ce premier bilan, le ministère de la Santé souhaite étendre ces essais cliniques dans un autre hôpital avec une équipe indépendante afin de vérifier scientifiquement le pouvoir de ce traitement.

Un adjuvant est ajouté à certains vaccins pour augmenter la réponse immunitaire, afin de créer une immunité plus forte et plus durable que le vaccin seul contre les infections.

Cette information est stockée dans une substance appelée "ARN messager" qui transporte le code génétique de l'ADN aux cellules.

Share