Nouveau bilan de 120 morts en France et 5400 cas confirmés — Coronavirus

Share

Il y aura au moins deux semaines de confinement collectif en France en raison de l'épidémie de coronavirus, a annoncé mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur les ondes de France Inter. Des mesures drastiques pour limiter la propagation du Covid-19 ont été annoncées lundi soir par le chef de l'Etat qui a martelé à plusieurs reprises: "Nous sommes en guerre ".

Depuis le début de l'épidémie a provoqué 148 décès et 6 633 cas ont été détectés.

Une centaine de cas infectés ont été également placés en réanimation suite à la complication de leur état de santé. Dimanche, il s'élevait à 400.

La France a enregistré près d'un millier de nouveaux cas de contamination au coronavirus en 24 heures, la hausse la plus importante du nombre de morts et de contaminations depuis l'apparition du virus dans le pays. "La moitié de ces personnes hospitalisées sont âgées de moins de 60 ans", précise le directeur de l'ARS.

Suit le Grand Est avec 1 543 cas. A cette question, le ministre Olivier Véran a expliqué qu'il allait demander "au conseil scientifique en toute transparence de [lui] rendre des conclusions en fonction de l'évolution de la situation sanitaire dans le pays". "Et ce nombre va augmenter", prédit-il.

Par ailleurs, "la construction d'un hôpital " va "permettre d'accueillir une trentaine de malades supplémentaires dans des conditions de réanimation si nécessaire", a-t-il insisté.

Les "mesures de confinement" prises par le gouvernement sont celles "qui s'imposent" pour "protéger les Français" face à l'épidémie causée par le nouveau coronavirus, a assuré le ministre de la Santé Olivier Véran, à la suite de l'allocution d'Emmanuel Macron.

"En Italie, certains ont noté l'absence de nouveaux cas de façon assez radicale et efficace au bout de 8 à 10 jours, sinon, on estime que ça peut être au maximum douze jours", a fait savoir M. Véran.

Share