L'Institut Pasteur n'est bien sûr pas à l'origine du Covid-19 — Coronavirus

Share

Une vidéo vue des centaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux montre un homme affirmant que le nouveau coronavirus a été créé volontairement par l'institut Pasteur, entre autres théories. On y retrouve notamment l'Institut Pasteur parmi les titulaires.

Les auteurs de cette étude financée par le gouvernement américain ont trouvé que le virus responsable de l'épidémie de Covid-19 avait un niveau de viabilité à l'air libre comparable à celui du coronavirus provoquant le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère). Or, comme l'ont expliqué nos confrères du Monde, il s'agissait là aussi du SARS-CoV de 2002-2003, " qui n'a donc rien à avoir avec le coronavirus en cause dans l'épidémie actuelle ". "[.] et on nous dit que c'est un nouveau virus?"

L'étude a été publiée par le New England Journal of Medicine (NEJM) et menée par des scientifiques des Centres de contrôles et de prévention des maladies (CDC), de l'Université de Californie à Los Angeles et de Princeton. Contacté par Factuel AFP, Olivier Schwartz, directeur de l'unité virus et immunité à l'Institut Pasteur, indique que le brevet "EP 1 694 829 B1 " est authentique (et disponible ici). En 2004, ce candidat-vaccin contre SARS-cov1 a fait l'objet d'une déclaration d'invention (DI). Du côté de l'Institut Pasteur, son rôle est d'étudier les virus émergents pour créer des traitements et des vaccins. "Le brevet déposé par des scientifiques en 2003 vise non pas à protéger une invention, mais à faire valoir le fait qu'ils sont les premiers à avoir réussi à isoler ce virus en laboratoire ".

On ne le répétera jamais assez: en cette période difficile propice à l'angoisse, les informations qui circulent sur les réseaux sociaux concernant le coronavirus sont à prendre avec des pincettes.

Il s'agit alors de breveter cette séquence de virus "pour pouvoir mettre au point des tests diagnostiques et des candidats-vaccins", avance Olivier Schwartz.

Dans le cas du document déposé en 2004, " on a breveté, ou protégé la séquence, le code génétique, d'un virus isolé au Vietnam à l'époque de l'épidémie de Sras", explique M. Schwartz.

" A l'époque, les équipes de l'Institut Pasteur se sont mobilisées, en proposant plusieurs stratégies vaccinales, dont un candidat-vaccin basé sur la plateforme rougeole (le vaccin rougeole peut être recombiné et utilisé comme un véhicule pour induire une réponse immunitaire contre d'autres agents pathogènes, ici SARS-cov1) ", explique l'institut Pasteur dans un démenti publié sur son site le 18 mars. Un homme, face caméra, prétend démontrer que l'Institut Pasteur a créé le coronavirus en 2003. Des internautes affirmaient que le coronavirus Covid-19 avait été " créé aux États-Unis en 2003", après avoir découvert l'extrait d'un brevet déposé dans le pays concernant un SRAS-Cov. Voici la liste des articles de vérification de l'AFP en français.

Share