Les Français ont applaudi le personnel soignant à leurs fenêtres — Coronavirus

Share

A l'image de ce qui a été fait en Italie ou en Espagne, dans des pays entiers astreints à un confinement généralisé, les Français ont répondu à l'appel qui avait fleuri un peu partout sur les réseaux sociaux.

Sur la page Facebook "Applaudissons nos services publics de santé chaque soir à 19h!", plus de 4000 personnes disaient participer à cet évènement.

Le député européen du mouvement de gauche, Place publique, Raphaël Glucksmann avait lancé le mouvement en France, en partageant sur Twitter son message de soutien: "Ils bravent le danger, l'épuisement, le manque de moyens". Montrons leur notre solidarité, notre admiration. A la fenêtre de leurs immeubles, de Paris à Marseille, ils ont applaudi durant plusieurs minutes le personnel médical qui s'épuise à la tâche alors que le nombre de malades ne cesse d'augmenter. Tous les soirs à 20h pile. Au début, on ne sera que quelques-uns mais petit à petit, on sera des dizaines, des centaines... Le but: encourager les soignants dans leur combat acharné contre l'épidémie de coronavirus. Les hôpitaux du Grand Est sont eux déjà saturés a annoncé mardi la préfète de la région. "Ce sera en fonction de l'âge ou de l'état de santé" explique dans le Parisien une infirmière.

"Un énorme merci pour ce soutien!" Hélas 27 décès supplémentaires ont été enregistrés et un peu plus de 1.000 nouveaux cas testés (1.067) au cours des dernières 24 heures pour atteindre 7.730 personnes.

Share