Coronavirus : pétrifiés, des candidats de téléréalité découvrent en direct l’ampleur de l’épidémie

Share

En effet, isolés du monde extérieur depuis le 6 février dernier, les candidats de l'émission allemande Big Brother ne sont pas au courant de la crise sanitaire que traverse actuellement le monde et notamment l'Europe.

Pendant tout ce temps, ils menaient leur vie devant les caméras sans savoir. Quatre autres ont rejoint le jeu qui a inspiré notre "Loft Story" le 6 mars, quelques jours avant que l'Allemagne ne déplore son premier mort du virus.

C'est l'animateur du programme, Jochen Schropp, et un médecin, tous les deux assis derrière un écran de verre, qui ont annoncé la nouvelle, qui a laissé les candidats choqués.

Si la plupart ont fait preuve d'incrédulité lors de l'annonce, l'une des candidats, Rebecca, comme le rapportent nos confrères du Süddeutsche Zeitung, a fondu en larmes, expliquant vivre désormais dans la "peur", sa mère, âgée de 55 ans, souffrant d'une maladie pulmonaire. Pour les rassurer, des messages enregistrés par leurs proches leur ont été montrés.

Cette décision " prise en accord avec les familles ", selon la chaîne, a fait suite aux nombreuses critiques émises par les téléspectateurs de l'émission, estimant qu'il fallait prévenir les candidats de la gravité de l'épidémie. Les participants de la version brésilienne sont eux, toujours gardés dans l'ignorance.

Share