Restriction des déplacements en France, le second tour des municipales reporté — Coronavirus

Share

Emmanuel Macron indique qu'il y avait eu un consensus médical et politique qui a permis d'organiser le 1er tour des Municipales dans le respect des règles sanitaires. À tous ceux adoptant ses comportements, non seulement vous ne vous préservez pas, mais vous ne préservez pas les autres.

"Faisons preuve d'esprit solidaire et de sens des responsabilités", a demandé le chef de l'État, qui a également fustigé les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux et a appelé les Français à ne pas céder à la panique.

"À compter de mardi midi, les trajets de Français, " partout sur le territoire " et pour " 15 jours au moins ", seront fortement restreints. Les entreprises devront tout faire pour protéger leurs salariés. "Toute infraction à ces règles sera sanctionnée", a-t-il ajouté, avant de déclarer: "Nous sommes en guerre".

- Sur le volet politique, Emmanuel Macron a annoncé que le second tour des élections municipales serait reporté.

" J'ai conscience de toutes ces contraintes sur votre vie". Occupez-vous de vos proches.

"Nous sommes en guerre, sanitaire certes (.) mais l'ennemi est là, invisible, insaisissable qui progresse", a averti Emmanuel Macron.

Il a aussi affirmé que l'ensemble des réformes étaient suspendues dont la Réforme des retraites. Ce projet sera soumis au Parlement dès jeudi. Les taxis et les hôtels pourront être mobilisés pour les soignants, l'Etat paiera.

A noter que les armées vont aussi déplacer les malades hospitalisés dans le Grand Est vers d'autres régions où les hôpitaux sont moins saturés.

"Tous les voyages entre les pays non européens et l'Union européenne seront suspendus pendant 30 jours", a dit dans une allocution télévisée le chef de l'Etat, précisant que cette mesure entrait en vigueur dès "mardi midi" (11H00 GMT). Pour les entrepreneurs, un fonds de solidarité sera créé;"Aucune Française, aucun Français, ne sera laissé sans ressources". Le constructeur automobile PSA a annoncé l'arrêt de toutes ses usines en Europe, Renault de ses sites français et Michelin de la production de ses usines en Espagne, en France et en Italie.

La pandémie de Coronavirus se double d'une tempête financière et d'une déflagration économique qui pourrait plonger de nombreux pays dans la récession. "La France vit un moment très difficile" et "il faudra nous adapter" mais "nous gagnerons", a-t-il lancé.

Share