Le traitement à la chloroquine testé à Marseille serait efficace — Coronavirus

Share

La molécule a été utilisée pour traiter des patients atteints du Covid-19 en Chine, mais aussi en Corée du Sud où l'hydroxychloroquine est recommandée comme traitement, tout comme le Kaletra, composé de lopinavir et ritonavir, un antirétroviral utilisé contre le VIH et qui fait partie des quatre traitements testés dans le cadre de l'essai clinique mené par l'Inserm. "Le ministère a souhaité étendre ces essais cliniques, qui seront dupliqués sur un plus grand nombre de patients", a-t-elle précisé à l'issue d'un Conseil des ministres.

Dans une vidéo de 18 minutes enregistrée devant ses étudiants à Marseille, le professeur Raoult ne cache pas sa satisfaction. Après six jours de test clinique sur la prise de Plaquenil, l'un des noms commerciaux de la chloroquine, seulement un quart des 24 patients tests du professeur Didier Raoult de l'IHU Méditerranée Infection à Marseille étaient encore porteurs du virus, rapporte le mardi 17 mars 2020 le quotidien français LesEchos.

La chloroquine est un antipaludique utilisé depuis plusieurs décennies et commercialisé notamment sous le nom de Nivaquine. Ce traitement est souvent recommandé lorsqu'on prévoit de se rendre en zone infestée par le parasite du paludisme, transmis par les moustiques. Au Monde, le Pr Yazdan Yazdanpanah, directeur du consortium REACTing, qui a choisi les projets, avait invoqué "le problème d'interactions médicamenteuses avec d'autres traitements chez des patients en réanimation, et l'existence d'effets secondaires de la chloroquine, qui rendent prudent quant à son utilisation". Il y était indiqué que la chloroquine était inscrite dans la réponse thérapeutique à l'épidémie et avait été testée sur une centaine de patients dans dix hôpitaux.

Selon Europe 1, de nombreux patients se ruent déjà dans les pharmacies pour acheter de la chloroquine. "Il faut y faire très attention parce qu'il donne beaucoup d'effets secondaires, et en particulier il donne des atteintes de la rétine avec des pertes de la vision qui peuvent être irréversibles", prévient-il.

Share