Le Canada ferme à son tour ses frontières — Coronavirus

Share

De nombreux pays dans le monde ont opté pour la fermeture de leurs frontières pour limiter la progression du coronavirus.

Le Canada va fermer ses frontières "aux personnes qui ne sont pas des citoyens (canadiens) et à ceux qui ne sont pas résidents permanents au Canada", à l'exception des citoyens américains, a annoncé aujourd'hui le Premier ministre Justin Trudeau.

Le Canada recensait jeudi plus de 150 cas de coronavirus sur son territoire, la majeure partie en Ontario (centre) et en Colombie-Britannique (ouest), avec un seul décès constaté à ce jour.

Du même souffle, le premier ministre Trudeau a exhorté les Canadiens qui sont à l'étranger à revenir au pays dans les meilleurs délais. En revanche, les diplomates, les membres d'équipage des avions et "pour l'instant" les citoyens américains ne sont pas concernés par cette mesure. Pourquoi les Américains peuvent-ils continuer à aller au Canada? D'après Justin Trudeau cité par 20 Minutes, la mesure ne les concernait pas à cause du fort "niveau d'intégration" des deux économies et de la "forte coordination" entre le Canada et les Etats-Unis.

Dès le 18 mars, seulement quatre aéroports (Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver) accepteront les vols internationaux. Toutefois, par mesure de précaution et selon l'avis des médecins, il sera en isolation pour une durée prévue de 14 jours.

Justin Trudeau a par ailleurs appelé tous les Canadiens à "rester chez eux", afin d'endiguer la propagation de l'épidémie de coronavirus, qui a infecté plus de 320 personnes au Canada, faisant un mort.

Share