Quatre présidents de région demandent le report des élections — Municipales

Share

Resteront notamment ouverts les magasins et marchés alimentaires, les pharmacies, les stations essence, les banques et les bureaux de tabac et de presse. "Tous les services publics essentiels à la vie de nos concitoyens resteront évidemment ouverts", a annoncé Edouard Philippe, qui appelle les Français "à plus de discipline", face au coronavirus. Le RN confirmera-t-il sa percée en gagnant de nouvelles mairies dans le Sud et les Hauts de France? Y compris chez Les Républicains, qui avaient fortement plaidé pour le maintien du scrutin alors qu'Emmanuel Macron avait très sérieusement envisagé, jeudi, de le reporter. Idem pour Gilles Simeoni: "En tant que Président du Conseil exécutif de Corse, je demande l'annulation du scrutin municipal".

Les élections municipales de ce dimanche auront bien lieu.

A Paris, l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn (LREM) recueille moins de 20% d'intentions de vote, loin derrière la sortante Anne Hidalgo (PS) et sa rivale LR Rachida Dati, créditées de 24% à 26%. "Plus de 300 cas graves" sont en réanimation, a-t-il ajouté.

Sur Twitter, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a fait part de son incompréhension.

A l'issue du vote dimanche, les candidats autorisés à se maintenir auront jusqu'à mardi 18H00 pour trouver des alliés ou fusionner leurs listes en vue du second tour.

Dans un communiqué, le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, s'interroge sur la transparence dont le gouvernement a fait preuve dans la gestion de la crise sanitaire. L'urgence sanitaire fait redouter un nouveau record d'abstention, alors que le taux de participation aux municipales - 63,55% au premier tour en 2014 - diminue déjà depuis 30 ans.

Le bilan de Santé publique France ce samedi à 15 heures.

L'activité de nombreux points de vente PMU est terminée suite aux annonces d'Edouard Philippe. "Les scientifiques nous ont dit qu'elles pourraient se tenir", dit-il.

Le ministère de l'Intérieur recommande même aux électeurs d'apporter leur propre stylo pour signer les cahiers d'émargement, "à condition que l'encre soit bleue ou noire et indélébile".

Par ailleurs, chaque bureau de vote a été aménagé de manière à éviter les situations de " promiscuité prolongée". L'objectif est qu'à chaque étape de son parcours, l'électeur devra pouvoir être maintenu à une distance suffisante d'environ un mètre des autres personnes présentes.

Share