COVID-19: les infirmières peuvent signer des arrêts de travail

Share

La pratique est généralement réservée aux médecins.

Les infirmières "possèdent la compétence professionnelle requise, c'est-à-dire les connaissances scientifiques, les habilités et le jugement clinique inhérent à l'activité exercée", peut-on lire dans l'ordonnance collective.

La mesure permet de limiter les déplacements des personnes infectées, qui n'ont pas à aller voir un médecin pour obtenir leur note indiquant qu'ils sont en arrêt de travail. Cette solution vise aussi à faciliter l'accès aux services et aux soins de santé.

"Nous vivons actuellement une situation exceptionnelle et nous nous devons d'analyser toutes les pistes de solutions possibles pour optimiser le rôle des médecins et des autres professionnels de la santé", a affirmé le Dr Mauril Gaudreault, président du Collège des médecins.

Les certificats de bonne santé, que certains assureurs et voyagistes exigeraient, sont inutiles et n'ont aucune valeur, a averti vendredi le Collège des médecins du Québec.

Le Collège a recommandé aux médecins de ne pas en produire et d'en informer la personne qui se présentera en clinique pour cette seule raison, et ce, dès son arrivée.

Share