Le groupe chinois Fosun rachète la marque Thomas Cook — Tourisme

Share

Le groupe chinois Fosun qui voulait injecter 450 millions de livres (495 millions d'euros) pour reprendre le groupe Thomas Cook avant sa faillite retentissante fin septembre va finalement racheter la marque Thomas Cook ainsi que certaines de ses marques hôtelières pour un montant total de 11 millions de livres sterling, soit près de 13 millions d'euros.

Toujours selon le communiqué, "les actifs transférés comprennent les droits, titres et intérêts sur certains marques de commerce, noms de domaine, applications logicielles, comptes et licences de médias sociaux concernant aux marques Thomas Cook, Casa Cook, Cook's Club et autres marques connexes dans la plupart des pays de l'Union européenne".

La faillite de Thomas Cook, le plus ancien voyagiste au monde, qui a souffert ces dernières années des incertitudes du Brexit et des changements de modes de consommation, avait laissé en rade 600.000 vacanciers dans le monde dont 140.000 Britanniques qui avaient été rapatriés lors d'une opération aérienne hors normes.

L'acquisition de la marque Thomas Cook permettra au Groupe de développer son activité touristique en s'appuyant sur la forte notoriété de la marque Thomas Cook et la forte dynamique de croissance du tourisme chinois à l'étranger.

L'entreprise chinoise, déjà propriétaire du Club Med, comptait prendre une participation majoritaire dans l'activité du groupe britannique Thomas Cook.

Au Royaume-Uni, le liquidateur public essaie de vendre les actifs de Thomas Cook pour tenter de rembourser les créanciers. Les 555 agences britanniques ont déjà été cédées à la chaîne Hays Travel, pour 6 millions de livres. "Les administrateurs vont demander un report afin de laisser plus de temps pour améliorer les offres", explique la direction de la communication de Thomas Cook France.

Share