L'Américain Spirit AeroSystems reprend le site de Bombardier au Maroc

Share

Quelle est votre feuille de route pour la région?Depuis ma nomination en janvier dernier, ma...

Avec cette transaction d'un montant total d'environ 1,1 milliard de dollars, Spirit va acquérir les activités de Bombardier à Belfast, (Royaume-Uni), à Casablanca, ainsi que les installations d'aérostructures de Dallas (États-Unis), précise l'entreprise canadienne dans un communiqué. Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie et du Commerce, avait assuré début mai que "le futur acquéreur de l'usine de Bombardier aérospace à Nouaceur va maintenir les engagements et objectifs du constructeur, notamment en termes d'emplois et d'investissement". Bombardier achève ainsi la dernière étape d'une restructuration engagée il y a cinq ans pour se recentrer sur les jets d'affaires et le transport ferroviaire. Des analystes ont déclaré qu'un accord serait stratégique pour Spirit, un fabricant de composants pour l'aérospatiale, qui diversifie sa clientèle loin de Boeing Co.

Spirit AeroSystems est implantée à Wichita dans le Kansas. Cette société avait déclaré vouloir élargir ses activités avec Airbus.

La déclaration des deux sociétés a confirmé les informations données à Reuters jeudi. Le groupe emploie plus de 15.000 personnes à travers ses différents sites en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Au 30 septembre, Airbus affichait un carnet de commandes de 435 appareils A220.

La transaction devrait être finalisée au premier semestre 2020. Par ailleurs, Bombardier a annoncé une baisse de son bénéfice trimestriel après avoir dépensé davantage pour accroître la production de ses avions à réaction Global 7500, tandis que Spirit a enregistré une baisse de 22% de son bénéfice trimestriel, principalement en raison de la charge liée au 787 Dreamliner.

Share