Apple signe un troisième trimestre solide grâce aux services et à l’iPad

Share

Si l'iPhone accuse encore un coup de mou, Apple peut compter sur ses autres gammes de produits et surtout sur les services, qui tirent les résultats vers le haut. Ce mercredi 30 octobre, Apple a publié ces résultats pour le troisième trimestre 2019. Son chiffre d'affaires s'est ainsi élevé à hauteur de 64,04 milliards de dollars au quatrième trimestre, le meilleur jamais réalisé par la marque à la pomme selon son patron, Tim Cook.

Toujours très observés, les revenus tirés des ventes d'iPhone baissent de 9,2 % sur un an au quatrième trimestre (l'iPhone 11 a été lancé fin septembre) et de 13,6 % pour l'exercice 2019, à 33,36 milliards de dollars et 142,38 milliards de dollars.

Avec des ventes supérieures de 17 % à celles enregistrées l'année dernière sur la même période, l'iPad fait forte impression sur le bilan d'Apple pour ce quatrième trimestre -, et ce même s'il ne représente "que " 4,66 milliards de revenus.

L'iPhone est encore loin d'être une star déchue chez Apple, mais ses meilleures années sont désormais bel et bien derrière lui. Wall Street attendait 62,9 milliards de dollars de CA et 2,84 dollars de BPA. Le renouvellement complet de la gamme durant le printemps, avec de nouveaux appareils à tous les prix, a convaincu la plupart des utilisateurs de se laisser tenter ou de renouveler leur ancien matériel. Les Apple Watch ont donc la cote et s'imposent comme un important levier de croissance. Reste que la stratégie d'Apple pour limiter sa dépendance à l'iPhone semble porter ses fruits. Les ventes d'accessoires ont fortement progressé, générant 6,52 milliards de dollars, soit une hausse de 54% par rapport à la même période l'an dernier.

Share