Une policière gravement poignardée — France

Share

Il est décédé peu après. Plus tôt, il avait blessé au couteau une policière. Sa radicalisation avait été détectée en prison, tout comme ses troubles schizophréniques.

14h15. Une vidéo amateur où l'on entend les échanges de coups de feu entre les gendarmes et l'assaillant a été diffusée sur les réseaux sociaux. Il est de nationalité française.

Son nom a par ailleurs été inscrit au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). Le suspect lui-même a été mortellement touché par balle.

"Les gendarmes ont neutralisé l'individu suspecté de l'agression au couteau de la policière municipale de la Chapelle-sur-Erdre", a annoncé sur Twitter le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, en saluant les "gendarmes blessés lors de cette interpellation". Le suspect a été interpellé. Il a ouvert le feu sur les gendarmes lorsqu'il s'est retrouvé face à eux.

La policière a été touchée aux membres inférieurs mais son pronostic vital n'est pas engagé. Au total, plus de 200 gendarmes sont actuellement déployés pour retrouver l'assaillant. Il avait "un profil hybride, radicalisé et malade psychiatrique très lourd", a indiqué une source proche du dossier. Il a ensuite abandonné son véhicule accidenté à quelques kilomètres de La Chapelle-sur-Erdre.

La mairie ferme les établissements scolaires " La personne recherchée est dangereuse et armée.

L'homme aurait voulu s'en prendre aux gendarmes de la brigade de La Chapelle-sur-Erdre.

D'après la chaine BFMTV, l'auteur présumé de cette attaque s'est enfui avec l'arme de service. Il a pris la fuite avec, sans en faire usage.

Deux hélicoptères et trois équipes cynophiles sont également sur place.

Une vaste chasse à l'homme avait été lancée après l'agression au couteau de la policière dans les locaux de la police municipale de cette commune au nord de Nantes, vendredi vers 10H30.

Le 3 octobre 2019, un informaticien travaillant à la Direction du renseignement, Mickaël Harpon, converti depuis une dizaine d'années à l'islam, avait poignardé à mort trois policiers et un agent administratif dans l'enceinte de la préfecture de police de Paris avant d'être tué. La victime a été évacuée à l'hôpital dans un état grave, en état d'urgence absolue, ses jours seraient en danger. Les hommes du groupement d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), notamment de l'antenne de Nantes, sont arrivés sur place.

Share