RDC : Le volcan Nyiragongo est entré en éruption (Vidéo)

Share

Samedi soir, le volcan Nyiragongo dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) est entré en éruption, selon les autorités locales.

La coulée de lave a finalement cessé sa progression dans le courant de la nuit pour s'immobiliser dans les faubourgs nord-est de la ville.

Du feu et de fortes émanations se dégagent toujours du front de lave rocheux, noirâtre et toujours instable.

Des amas de tôles tordues par la fournaise s'entassent ici et là sur la roche encore fumante, s'étendant à perte de vue.

Le volcan, situé à environ 10 km de la ville, est entré en éruption pour la dernière fois en 2002, tuant 250 personnes et faisant 120 000 sans-abri.

D'après des témoignages à Reuters, une nouvelle fracture s'est ouverte sur le volcan, et que la lave atteignait l'aéroport de la ville de Goma.

Plusieurs avions, appartenant à la Monusco et à des entreprises privées, ont décollé dans la soirée, selon une source aéroportuaire, un local ajoutant qu'ils avaient également vu l'activité nocturne inhabituelle. Les rares gorilles de montagne, dont les Virunga sont un sanctuaire, "ne sont pas menacés".

L'électricité a été coupée dans une grande partie de la ville et des milliers d'habitants, souvent en famille, se dirigeaient dans le désordre à pied, à moto ou en voiture vers la frontière rwandaise toute proche.

De petits séismes secouaient la ville de façon régulière, alors que plus d'une dizaine de ces grosses secousses ont été ressenties depuis l'aube.

"Je peux voir de hautes fontaines de lave", a témoigné Dario Tedesco, vulcanologue présent dans la ville, avant de préciser que la lave semblait se diriger vers l'est, en direction du Rwanda. Ce dimanche matin, la situation semble calme et " des gens commencent à regagner doucement leur domicile", " mais la population a encore peur, elle est dans l'embarras car les autorités n'ont fait aucune communication ce matin ".

La précédente éruption majeure du Nyiragongo remonte au 17 janvier 2002. "Mais on a encore peur". "Les gens se demandent si le volcan s'est arrêté, s'il va continuer, si la lave va réapparaître", expliquait l'un d'eux.

Des fontaines de lave ont jailli du Mont Nyiragongo dans le ciel nocturne, formant un épais nuage orange au-dessus de Goma, qui compte deux millions d'habitants. Certains se sont dirigés de l'extrémité sud de Goma vers le poste frontière voisin avec le Rwanda, tandis que d'autres se sont dirigés vers l'ouest en direction de Sake, dans la région congolaise voisine de Masisi.

Goma abrite un important contingent de Casques bleus et de nombreux membres du personnel de la Monusco, la mission onusienne dans le pays. Elle est aussi la base de nombreuses ONG et autres organisations internationales.

Située dans la province du Nord-Kivu, voisine de l'Ouganda, la région de Goma est une zone d'intense activité volcanique, avec six volcans, dont le Nyiragongo et le Nyamuragira qui culminent respectivement à 3470 et 3058 mètres.

L'éruption la plus meurtrière du Nyiragongo, en 1977, avait fait plus de 600 morts.

Share