Un policier mort lors d'une attaque au Capitole à Washington

Share

D'après les autorités, l'homme est sorti de son véhicule et a brandi une arme blanche après avoir foncé sur les agents des forces de l'ordre stationnés autour du Capitole. "L'enquête se poursuit", a précisé la police. La police du Capitole a parlé d'une intervention de son personnel "après avoir été informée que quelqu'un avait foncé avec un véhicule sur deux agents". Cette attaque ne paraît cependant pas liée au "terrorisme", ont fait savoir les services de police, qui disent ne pas connaître, pour l'heure, les motivations de l'attaque.

Les élus du Congrès sont en vacances parlementaires cette semaine, mais certains membres de leurs équipes, des employés du Congrès, et des journalistes, étaient présents lors de ces faits, survenus en début d'après-midi. "Le suspect a percuté deux de nos agents avec sa voiture ", avant de heurter une barrière, a détaillé lors d'une conférence de presse la cheffe de la police du Capitole à Washington, Yogananda Pittman.

"Un suspect a été arrêté", a précisé la police sur Twitter. Le suspect est "décédé", a-t-elle annoncé.

D'après les premiers éléments, deux agents des forces de l'ordre ont été blessés.

Boucliers à la main, des militaires de la Garde nationale ont rapidement pris position vendredi autour de l'imposant bâtiment blanc et près de barrages de police qui bloquaient la route.

Читайте также: Mort d'Alisha : le scénario de sa dernière journée

Un hélicoptère s'est posé sur l'esplanade au pied du Capitole, avant de prendre à son bord des civières.

La présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a ordonné de mettre les drapeaux en berne au Capitole en hommage à ce " martyr pour notre démocratie ".

L'enceinte du Capitole avait été placée sous très haute protection après l'attaque du 6 janvier. Certaines des barrières de protection avaient toutefois été retirées récemment et le périmètre de sécurité resserré autour du siège du Parlement américain.

Trois mois après l'assaut du Capitole en marge d'un discours de Donald Trump, le siège du Congrès américain a de nouveau connu un acte de violence, ce vendredi 2 avril. Cinq personnes étaient mortes au cours de cette attaque, et plus de 300 personnes ont été arrêtées jusqu'ici en lien avec leur participation à l'assaut.

Les faits se sont produits près d'un point de contrôle du côté du Sénat, là où entrent les parlementaires lorsque le Congrès est en séance.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share