Essais nucléaires : le vent du Sahara souffle des particules radioactives jusqu'en France

Share

En février plusieurs départements ont été touchés par un nouveau nuage de sable venu du Sahara dans lequel des particules radioactives ont été découvertes par l'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO). "Ce jour-là (jour de pluie de sable, ndlr), c'était très étrange, nous avons chaussé les raquettes tôt le matin, la neige était blanche, au fil de la balade tout a changé, ça a duré toute la journée". 17 essais nucléaires y avait été pratiqués.

Cet élément était utilisé par la France dans les années 60 pour les essais nucléaires qu'elle effectuait dans le Sahara, au sud de l'Algérie.

A France 3, Pierre Barbey a expliqué que "le césium-137 perdait la moitié de sa teneur radioactive".

Avec un mouchoir en papier, il a pris un échantillon de sable qui couvrait sa voiture. "Il s'agit d'un radioélément artificiel qui n'est donc pas présent naturellement dans le sable et qui est un produit issu de la fission nucléaire mise en jeu lors d'une explosion nucléaire", a expliqué l'association. "Le nuage a déversé ses anciennes traces de césium-137 partout où il est passé en France", précise Pierre Barbey.

Читайте также: Combien de doses? Pour qui? Pour quand? Pour quelle efficacité — Vaccins AstraZeneca

Selon les experts, les particules fines de sable disséminées début février sur le sol français ne représentent à priori plus aucun danger pour la santé.

"Dans cette étude, il n'était pas question de dire qu'il y a une mise en danger de la population, mais de rappeler ce qu'a fait la France et d'autres pays en termes d'essais nucléaires". Au Sahara, dans le Sud algérien, "la population vit avec ces traces de césium-137 au quotidien, certains terrains sont toujours fortement contaminés, cela donne une idée de la contamination de l'époque" rappelle Pierre Barbey.

La France a réalisé son premier essai nucléaire dans le Sahara algérien le 13 février 1960 et a continué à faire des essais après l'indépendance de l'Algérie jusqu'à 1967. La France choisit donc la Polynésie pour continuer à faire ses essais nucléaires. La France les a officiellement stoppés le 29 janvier 1996. "C'est une substance radioactive qui émet des rayonnements pénétrants, des rayonnements gamma et il n'existe pas à l'état naturel", a-t-il rappelé: "C'est une pollution radioactive bien réelle et parfaitement indiscutable".

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share