Espagne: élections indécises en Catalogne sous le signe du Covid

Share

"Le parti indépendantiste de gauche Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) a annoncé qu'il mènerait le gouvernement régional et qu'il tenterait d'obtenir le soutien d'autres partis pour la tenue d'un référendum sur l'indépendance".

Au-delà des résultats, attendus autour de minuit (23H00 GMT), la principale inconnue de cette élection porte sur la participation, qui devrait être en forte baisse en raison du contexte sanitaire dans l'un des Etats européens les plus durement frappés par la pandémie de Covid-19, en dépit d'une légère amélioration ces derniers jours.

La dernière heure du vote, de 18H00 à 19H00 GMT, sera réservée aux personnes atteintes du Covid-19 ou en quarantaine, une situation exceptionnelle qui obligera les assesseurs tenant les bureaux à porter des combinaisons de protection intégrale.

Les enquêtes d'opinion prévoient que la participation pourrait tomber sous les 60%, alors qu'elle avait été d'environ 80% lors des précédentes élections en 2017. Les partis indépendantistes ont renforcé dimanche leur majorité au parlement régional et semblent en mesure de se maintenir au pouvoir en Catalogne, à l'issue d'un scrutin marqué par la pandémie et remporté par le candidat du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez.

Signe du malaise chez les électeurs, environ 35 600 personnes sur les 82 000 tirées au sort pour servir d'assesseurs ont demandé à être dispensées de cette obligation. Bien que 23.300 requêtes en ce sens aient été acceptées, le scrutin a pu se dérouler normalement.

Читайте также: Acquisition de Bombardier Transport — Alstom

Plus de trois ans après une tentative de sécession avortée, les indépendantistes ont eux dépassé pour la première fois les 50% des voix lors d'un scrutin régional.

Le chef du gouvernement catalan de l'époque, Carles Puigdemont, est toujours en exil en Belgique et neuf dirigeants indépendantistes ont été condamnés en 2019 à des peines allant de neuf à 13 ans de prison. Sauf coup de théâtre, Salvador Illa n'obtiendra pas la confiance de la chambre.

Il s'est même personnellement impliqué dans la campagne en participant à plusieurs réunions électorales, avec le risque qu'un échec de M. Illa soit aussi perçu comme le sien.

Le camp indépendantiste possède la majorité absolue au parlement avec 74 députés.

Alors que les partis séparatistes se sont engagés par écrit à ne pas sceller d'accord avec lui, Salvador Illa ne pourra a priori pas compter sur les voix nécessaires au parlement catalan pour se hisser à la présidence de cette riche région du nord-est de l'Espagne, peuplée de 7,8 millions d'habitants. Le prochain gouvernement régional en Catalogne sera limité à deux options: soit la continuité du gouvernement séparatiste formé à partir de la coalition ERC/Ensemble pour la Catalogne, en plus du parti CUP, ou la formation d'un gouvernement de partis de gauche avec une alliance entre le Parti socialiste catalan, ERC et Comu Podem.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share