A Moscou, Alexeï Navalny condamné à trois ans et demi de prison

Share

Ces poursuites contre le détracteur du Kremlin, qui a survécu à un empoisonnement en août, ont nourri de nouvelles tensions russo-occidentales et un mouvement de contestations en Russie.

Il a aussi dénoncé les milliers d'arrestations lors de manifestations de soutien ces deux derniers week-ends, les rassemblements d'opposition les plus importants depuis des années. " Vous ne pourrez pas emprisonner tout le pays!".

L'opposant de 44 ans avait lui écouté le jugement, mains dans les poches, debout dans la cage de verre réservée aux prévenus dans la salle d'audience. D'ailleurs, Josep Borrell ne se fait pas d'illusions. "Je n'obtiendrai sans doute pas la libération d'Alexeï Navalny", a-t-il confié lundi. Il " entrera dans l'histoire comme l'Empoisonneur de slips ", a-t-il lâché.

En décembre, M. Navalny avait affirmé avoir piégé au téléphone un agent du FSB qui révélait que le poison avait été appliqué sur un de ses sous-vêtements dans son hôtel en Sibérie.

Alexeï Navalny avait été condamné à ce sursis en 2014 pour des détournements dans la filiale russe du groupe français Yves Rocher, via une entreprise de transport qu'il détenait avec son frère Oleg.

Josep Borrell a demandé à voir Alexei Navalny au cours de son séjour à Moscou et doit délivrer plusieurs "messages forts" aux autorités russes et à la société civile russe au cours de ses rencontres.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a estimé mardi que ce serait "une bêtise" de lier les relations entre l'UE et la Russie au sort du "résident d'un centre de détention". L'opposant a été condamné à une peine de trois ans et demi, pour avoir violé une mesure de contrôle judiciaire durant la période où il était en convalescence en Allemagne, après avoir été victime d'un empoisonnement.

Читайте также: National 2 : Boudjellal a repris le Hyères FC (Officiel)

La chancelière allemande Angela Merkel a elle appelé à la fin de la répression des manifestations, tandis que le premier ministre britannique Boris Johnson a dénoncé un verdict " d'une pure lâcheté ".

Il s'agirait de la première longue peine de détention pour M. Navalny.

Dans un tribunal plein à craquer, l'opposant a adopté une attitude de défiance, interpellant les représentants du parquet et des services pénitentiaires, sous les yeux de sa femme Ioulia et de nombreux diplomates étrangers.

Les réaction dans le monde se multiplient, après l'annonce de cette peine. Vendredi, il comparaîtra pour "diffamation" envers un ancien combattant. Il est aussi accusé d'escroquerie pour avoir selon les autorités détourné des dons adressés à son organisation.

Nombre de ses collaborateurs ont été assignés à résidence, incarcérés ou poursuivis. Il a appelé depuis à des manifestations qui, malgré leur interdiction, ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes en Russie les 23 et 31 janvier.

Cette contestation intervient en outre à quelques mois des législatives prévues à l'automne, sur fond de chute de popularité du parti du pouvoir.

" Plus combatif que jamais, l'opposant s'est lancé dans une longue et tonitruante tirade contre Vladimir Poutine en personne".

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share