Algérie: le gouvernement promet des vaccins en quantité "suffisante"

Share

Cela s'est fait à la polyclinique "les Sources" (hauteurs d'Alger) avec la vaccination du Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

L'Algérie -pays le plus peuplé du Maghreb avec 44 millions d'habitants- a procédé samedi à ses premières vaccinations, à Blida (centre) qui a été l'épicentre local de la pandémie en mars 2020, avec un lot du vaccin russe Spoutnik V. Elle sera "suffisante", a affirmé Abdelaziz Djerad qui a confirmé que l'opération de vaccination s'étalera sur toute l'année 2021.

Ils semblent classer à ce stade le Spoutnik V parmi les vaccins les plus performants, avec ceux du duo américano-allemand Pfizer/BioNTech et de l'américain Moderna (autour de 95%), qui utilisent pourtant une technologie différente (l'ARN messager).

Читайте также: Domenech a refusé un Fennec à Nantes — Algérie

"Ils attendent que les premiers soient vaccinés pour voir les effets secondaires", a-t-elle affirmé à l'AFP. La vaccination doit être accessible en priorité au personnel médical, aux personnes âgées ainsi qu'aux patients atteints de maladies chroniques, avant de s'étendre dès dimanche aux personnels de sécurité et de la Protection civile, au secteur de l'enseignement, aux imams, aux responsables politiques et aux journalistes. Samedi, à Blida, ce dernier avait fait remarquer que de "grands pays" n'avaient pas encore entamé la vaccination et rappelé que le gouvernement avait consacré 20 milliards de DA pour mener à bien cette opération au niveau national et que le coût du premier quota (50.000 doses) était de 1,5 milliard de DA. Le Conseil scientifique "a choisi "Sputnik V" parmi quatre ou cinq autres vaccins sur les dix homologués par l'Organisation mondiale de la santé (OMS)", a-t-il assuré soulignant que les rapports et études scientifiques ont prouvé que son efficacité avoisine les 92, voire les 100%.

Selon le ministère de la Santé, cette approbation contribuera à accélérer les livraisons du vaccin russe à la république. Le ministre a mis en avant le travail "sérieux et constant" des membres du Comité scientifique chargé du suivi de la pandémie du nouveau Coronavirus, en coordination avec le Gouvernement.

Elle a aussi reçu lundi 50.000 doses du vaccin britannique AstraZeneca.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share