Athlétisme: Lavillenie et Duplantis déjà au sommet

Share

Une barre franchie avec aisance par l'ex-recordman du monde (6,16m) dès son premier essai. Son entraîneur Philippe Dencausse et ses camarades d'entraînement se précipitaient sur le tapis pour le féliciter. Sur sa lancée, il a donc demandé une barre à 6,20m, soit quatre centimètres au-dessus du record du monde de Duplantis qui, lui, avait tenté 6,19m à Düsseldorf mais avait arrêté son concours après un seul essai. On se souvient que l'an dernier, alors que la pandémie pointait le bout de son museau, Armand Duplantis avait égalé puis amélioré le record du monde indoor avec 6,17 m et 6,18 m en février, avant d'encore briller durant l'été avec un formidable bond à 6,15 m à Rome, à la mi-septembre, l'un de ses dix concours de l'année à 6 mètres ou plus. "Je savais que j'en étais capable vu ce que je faisais à l'entraînement, que cet objectif pouvait devenir réalité à court terme", a-t-il expliqué à l'AFP.

Le perchiste français Renaud Lavillenie a réussi un saut à 6,02 mètres dimanche en fin d'après-midi lors du meeting de Tourcoing dans le nord de la France, passant pour la première fois la barre des six mètres en compétition depuis mars 2016. "On s'est challengé avec Mondo aujourd'hui (dimanche), a déclaré Lavillenie au micro du speaker de l'événement". J'ai sauté il y a deux jours, il y avait de la fatigue. C'est une immense chance de pouvoir sauter en tant que sportif professionnel et ça fait du bien au moral de tout le monde. " Dans le même concours, Valentin Lavillenie et le jeune Ethan Cormont ont tous les deux franchi 5,72m, soit les minima pour les Championnats d'Europe en salle de Torun". Renaud Lavillenie retrouvera à Rouen samedi prochain Duplantis et l'Américain Sam Kendricks.

Share