Covid-19 : le gros coup de main de Sanofi à Pfizer-BioNTech

Share

Sanofi et BioNTech annoncent avoir conclu un accord aux termes duquel le géant français de la santé prêtera son concours à la société allemande pour la fabrication et la fourniture de son vaccin contre la Covid-19 qui est codéveloppé avec Pfizer. "L'accord d'aujourd'hui est une étape essentielle qui témoigne de la volonté du secteur pharmaceutique de mobiliser toutes ses forces vives pour lutter contre cette pandémie", a déclaré Paul Hudson, Directeur Général de Sanofi. La production sera destinée à l'Union européenne, et donc en partie à la France, a-t-il ajouté.

Les laboratoires doivent affronter des cadences élevées pour satisfaire la demande et ont pour certains, dont Pfizer et BioNTech, dû faire face à des retards. L'Europe a investi des milliards pour développer les premiers vaccins et créer un véritable bien commun mondial.

En réponse, le PDG d'AstraZeneca, Pascal Soriot, a assuré mardi soir au Figaro que son groupe " ne pren (d) certainement pas de vaccins aux Européens pour les vendre ailleurs avec profit " mais mis en avant des soucis de production qu'il a fallu régler.

Ce mercredi 27 janvier, Sanofi a annoncé dans un communiqué, après l'avoir dévoilé dans un entretien à la presse la veille, qu'il donnera à Pfizer/BioNTech l'accès à son outil de production à partir de l'été 2021.

Cependant, ce mouvement ne signifie pas que Sanofi cessera de produire son propre vaccin avec GSK.

"Concrètement, des scientifiques de Pfizer et de l'université du Texas ont confronté les anticorps de vingt personnes vaccinées avec deux doses du vaccin Pfizer-BioNTech lors d'essais cliniques, à trois mutations du virus SARS-CoV-2 recréées en laboratoire et comportant les mutations principales des variants anglais et sud-africain du virus".

La France n'a pas, à ce jour, développé de vaccin contre le coronavirus. Si Sanofi y parvenait pour le Covid-19 en l'espace de deux ans, cela resterait un temps exceptionnellement court, mais le laboratoire pâtit de la comparaison avec ses concurrents plus rapides.

Pfizer et BioNTech affirment que leur vaccin s'est avéré efficace contre les variantes de coronavirus apparues en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud, rapporte BBC.

Share