Biden maintient la fermeture des frontières américaines

Share

Le nouveau président américain Joe Biden s'est entretenu mardi par téléphone avec le président russe Vladimir Poutine.

Pour accélérer les vaccinations, les Etats américains devraient recevoir 10 millions de doses par semaine, contre 8,6 millions actuellement, pendant les trois prochaines semaines au moins, a annoncé le président.

À New York, le gouverneur démocrate dénonce une absence totale d'information sur la distribution.

"Avec ces achats, la moitié étant constituée du vaccin de Pfizer et l'autre moitié de celui de Moderna, " les Etats-Unis auront assez de doses pour vacciner totalement 300 millions d'Américains d'ici la fin de l'été", soit la " totalité " de la population, a expliqué la présidence dans un communiqué.

"Le programme de vaccination était dans une situation pire que nous l'avions anticipé", a-t-il lancé dans une pique à son prédécesseur. Et il a promis une nouvelle stratégie face au Covid-19, à l'opposé de celle de Donald Trump.

" Nous avons maintenant une stratégie nationale pour battre le Covid-19". Cette organisation accuse le ministre texan de la Justice ayant saisi la Justice, de "vouloir empêcher l'administration Biden de tourner la page" des "politiques migratoires " de l'administration Trump qu'elle qualifie de " désastreuses".

"Encore une fois, je ne vous promets pas que nous pourrons y mettre fin demain, mais je vous promets que nous allons continuer à effectuer des progrès pour mettre fin au racisme systémique, et chaque agence de la Maison blanche et du gouvernement fédéral vont participer à cet effort", a déclaré Joe Biden. Les cas de décès dus au coronavirus ne cessent de grimper à un rythme alarmant aux Etats-Unis, avec plus de 3.400 morts enregistrés dimanche, alors que plus de 25 millions d'Américains ont été infectés par le virus.

Le président américain Joe Biden estime invariablement que le gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie à l'Allemagne est un mauvais projet pour l'Europe, a déclaré mardi la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.

Share