Procédure judiciaire en France contre le Monsieur Cuisine de Lidl

Share

Le tribunal de commerce de Barcelone a ordonné à Lidl de retirer du marché son robot de cuisine "Monsieur Cuisine Connect ", de cesser son importation et de cesser de le vendre à l'avenir, rapporte la presse espagnole. Après avoir fait condamner le géant de la distribution discount en Espagne, obligé de retirer de la vente son robot-cuiseur commercialisé sous marque Silvercrest, Vorwerk également lancé une procédure judiciaire en France.

Ce jeudi, le robot de Lidl, qui a connu un grand succès, est aussi menacé en France. "Une procérude est en cours dans plusieurs pays dont la France, elle a été lancée depuis l'Allemagne", a déclaré le directeur de Vorwerk France à BFMTV. Deux produits très similaires dans leur fonctionnement, mais à des prix incomparables: près de 1300€ pour le Thermomix, contre 360€ pour le "Monsieur Cuisine".

Le distributeur s'est opposé à cette initiative, considérant que les documents saisis contenaient des informations confidentielles, telles que le prix unitaire du robot Monsieur Cuisine, et le prix total de la commande.

C'est désormais chose faite, comme nous le confirme Vorwerk au téléphone. La procédure est toujours en cours, et les parties reprendront leurs échanges devant un juge en mars 2021, précise le Tribunal de Paris au Figaro. Elle reproche à l'enseigne la commercialisation de ce qu'elle estime être une contrefaçon de leur produit.

Selon plusieurs médias espagnols, les représentants de l'enseigne attaquée, qui peut encore faire appel, se sont défendus en arguant que le robot Thermomix s'inspirait déjà lui-même largement de ses prédécesseurs.

Le groupe allemand Vorwek accuse Lidl de plagiat avec son Monsieur Cuisine.

Share